Mobile sign in image
Sign in

Lors de la quotidienne du lundi de La semaine des 4 Julie, Charles et Éloïse passaient leur première entrevue depuis leur départ volontaire des maisons OD. Lors de ce passage, Charles d'Occupation Double s'est qualifié de professionnel de la santé.

Cette affirmation a fait réagir le public, puisque son profil à l'émission le présente comme un entrepreneur Web et conférencier.  

Alors Charles est-il vraiment un professionnel de la santé?

La sélection de l'éditeur : McDonald's donne des Big Mac gratuits cette semaine au Québec et voici le code promo

Si l'on se fie à son profil public sur LinkedIn, Charles détient un baccalauréat en travail social à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. 

Depuis son obtention en 2018, il a travaillé dans ce domaine en tant qu'intervenant psychosocial et travailleur social.

Si ce métier est très pertinent, on peut se demander si cela lui donne le droit de parler « en tant que professionnel de la santé ». 

Selon la liste des professionnels de la santé qu'on retrouve sur le site du gouvernement du Canada, le métier de travailleur social est bien reconnu comme tel au Québec.

Cependant, nous n'avons pas la confirmation de son inscription à l'Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec.*

* Cet article a été mis à jour.

Legault publie un message sur la santé mentale au Québec et pour certains ça ne passe pas

« Ça prend du courage pour demander de l'aide, mais ça fait toute la différence. »

Ce 10 octobre, c'est la Journée mondiale de la santé mentale. Pour l'occasion, François Legault s'est adressé aux Québécois.es et ses propos ont provoqué l'indignation chez certaines personnes.

« La santé mentale, ça a trop longtemps été l'angle mort de notre système de santé au Québec. On est déterminé à changer les choses. C'est aussi important que la santé physique. On a déjà investi beaucoup pour faciliter l'accès à des services psychologiques, et on va continuer le travail », a indiqué le premier ministre dans sa publication Facebook.

Continuer à lire Show less

Non, ce n'est pas l'un.e des cinq leaders politiques présent.es lors du débat des chefs en français qui a volé la vedette et conquis le pays, mais bien Charles Leduc, un Québécois de 11 ans. Il a été choisi pour poser une question sur l'environnement et il a fait craquer tout le monde.

Lui, sa préoccupation, c'est ce que les chef.fes feront s'iels sont élu.es à la tête du pays pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et promettre un meilleur avenir environnemental.

Continuer à lire Show less

Elle n'est pas nécessairement l'athlète la plus connue du Québec, mais ça ne l'empêche pas de briller aux Jeux paralympiques Tokyo 2020. La Québécoise Aurélie Rivard a remporté cinq médailles en cinq épreuves depuis le début de l'évènement international et elle n'a pas fini d'impressionner la galerie, alors qu'elle pourrait revenir au pays décorée d'un sixième titre.

Les Jeux de Tokyo sont sur le point de prendre fin, ce dimanche 5 septembre. Il y a pas mal d'athlètes canadien.nes qui ont profité de leur passage dans la capitale nippone pour mettre la main sur plusieurs médailles. Aurélie Rivard ne fait pas exception à la règle, puisqu'elle terminera son séjour à Tokyo au 200 mètres quatre nages individuel en paranatation prévu ce vendredi 3 septembre.

Continuer à lire Show less

À l'instar de la Colombie-Britannique, du Manitoba et du Québec, l'Ontario a décidé d'emboîter le pas quant à l'instauration d'un passeport vaccinal pour ses citoyens et citoyennes. Avec leur nouvelle preuve de vaccination, les Ontarien.nes pourront avoir accès à plusieurs lieux et activités non essentielles.

Le gouvernement de Doug Ford a présenté ce mercredi 1er septembre les grandes lignes de ce nouveau certificat vaccinal temporaire qui entrera en vigueur le 22 septembre prochain, lors d'une conférence de presse. Il a rappelé son souhait d'un passeport pancanadien plutôt que par province.

Continuer à lire Show less