Mobile sign in image
Sign in

Suite à un tournage le 11 avril, Claudie Mercier et Jessie Nadeau ont partagé des images de leur personnage dans une websérie qui parodie La Casa de Papel.

C'est en story sur Instagram que les deux anciennes candidates d'Occupation Double ont publié des aperçus du maquillage qu'elles portaient dans le cadre de leur rôle dans l'émission québécoise Casa de poutine.  

La sélection de l'éditeur : Hélène Boudreau confie qu'elle gagnera un salaire dans les 7 chiffres sur OnlyFans en 2021

jessie.nadeau | Instagram claudiemercier_ | Instagram

L'adaptation humoristique de la série populaire sur Netflix est écrite et réalisée par Stéphane Belugou, propriétaire de l'agence artistique et montréalaise portant son nom. 

Claudie, qui vient tout juste de signer avec l'agence pour ses contrats en tant que comédienne, a raconté à Narcity qu'elle joue une « chasseuse de prime accompagnée de [son] partenaire Igor » et que Jessie est « une fille disparue qu'[elle] recherche pour gagner la récompense ».

Selon ses affirmations, il sera possible d'écouter la première en ligne dès le 12 juin 2021.

Jusqu'à présent, Claudie a parlé de deux saisons : « Je suis arrivée à la fin de la saison 1 et je serai de la saison 2. »

La deuxième édition du Festival Émergence, cofondé par Camille Felton et Zoé Duval, avait lieu du 15 au 18 avril et le samedi 17 marquait la première du film Lorsque le coeur dérange de Philippe Cormier.

Nous avons donc rassemblé certains des looks les plus époustouflants des personnalités ayant foulé le tapis rouge.

Continuer à lire Show less

En story partagée sur Instagram le 18 avril, Alanis Desilets a dénoncé un commentaire fait par une internaute sur son corps.

La future maman, qui a annoncé être enceinte en mars, a montré une capture d'écran d'un commentaire disant « [Elle] va finir obèse », reçu suite à une story d'elle mangeant un biscuit.  

Continuer à lire Show less

Le 5 avril en soirée, Claudie Mercier d'OD a partagé en story Instagram une publicité vue sur TikTok qui promeut une application permettant de modifier la silhouette du corps.

Étant grandement impliquée dans le mouvement de body positivity sur ses réseaux sociaux, Claudie a manifesté son désaccord avec ces applications qu'elle qualifie d'« inutiles ».

Continuer à lire Show less

Hélène Boudreau, une étudiante qui sera diplômée en art visuel à la mi-avril, a dû répondre à l'injonction déposée contre elle le 31 mars par l'UQAM qui lui réclame 125 000 $ pour avoir publié une photo de finissante montrant sa poitrine.

L'UQAM reproche à l'étudiante d'avoir utilisé l'image de l'Université pour « donner une valeur ajoutée à son commerce en ligne de photos indécentes ou pornographiques », aurait expliqué Raymond Doray, l'avocat de l'Université, à La Presse

Continuer à lire Show less