Recherche sur Narcity

Le déconfinement est prévu cette semaine au Québec et voici tout ce qui change ENFIN

Le mot de la semaine : PARTY! 🥳

Éditrice junior, Narcity Québec
Gauche : Party au Stereo Montréal. Droite : Cocktails de party.​

Gauche : Party au Stereo Montréal. Droite : Cocktails de party.

Après deux ans de pandémie, qui ont engendré des mesures sanitaires, le port du masque obligatoire et des couvre-feux, le déconfinement progressif sera presque total ce samedi 12 mars, car l'essentiel des mesures est levé cette semaine. Il ne reste donc plus que quelques jours à tenir avant d'avoir l'impression de vivre un retour à la normale. Alors si tu es un peu mêlée entre les assouplissements qui ont été devancés et la fin de certaines mesures, voici tout ce que tu dois savoir.

Le premier jour de la semaine donnera le ton. À partir de ce lundi 7 mars, les élèves au primaire et au secondaire n'auront plus à porter le masque en classe, mais ils devront le garder lors des déplacements.

Le samedi 12 mars, il n'y aura plus aucune limite de capacité pour les activités publiques essentielles, comme les mariages, les remises de diplôme et dans les salles louées, dans les spas, les gyms et les salles de spectacles. Ce sera aussi le cas pour les restaurants et les bars, qui seront de retour aux horaires habituels. Les buffets en libre-service, la danse et le karaoké seront permis. Les discothèques vont également rouvrir. Il n'y aura également plus de registres dans les maisons pour aîné.es. Notons que le masque demeure obligatoire lors de ces activités.

Le gouvernement a annoncé que le retrait du port du masque obligatoire devrait entrer en vigueur au plus tard à la mi-avril dans les lieux publics et dans les transports au mois de mai.

« Il s’agit d’une étape très importante, et nous pouvons être fiers de tous nos efforts pour en arriver là. Toutefois, il faut apprendre à vivre avec le virus, qui circule toujours, et demeurer prudents. Le port du masque, même lorsqu’il ne sera plus obligatoire, fera entre autres partie de l’arsenal que nous avons pour réduire les risques de transmission dans certaines circonstances », avait indiqué Christian Dubé, le ministre de la Santé et des Services sociaux, lors de son annonce par voie de communiqué ce 2 mars.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

La photo de couverture est utilisée à titre indicatif seulement.

Recommandé pour toi

Loading...