Mobile sign in image
Sign in
FR - Nouvelles

J'ai marié mes meilleurs amis à titre de célébrante et voici mon honnête expérience

Beaucoup de paperasse, de larmes, et de plaisir.

J'ai marié mes meilleurs amis à titre de célébrante et voici mon honnête expérience

« Voudrais-tu être notre célébrante au mariage? » Le 2 février 2020, un couple d'ami.es me faisait le plus beau cadeau, mais aussi la plus grande marque de confiance qu'il pouvait me faire, en me demandant d'officialiser leur amour devant la loi, et de les unir par les liens sacrés du mariage, rien de moins.

Évidemment, j'ai répondu avec toute franchise au duo qui me regardait tout souriant : « Êtes-vous certains que c'est une bonne idée? »

Drôle de réponse, vous me direz, mais on parle quand même du jour le plus important d'un couple, une chose qui ne se vit qu'une seule fois. Bon, certaines personnes diront qu'on peut vivre un mariage plusieurs fois au cours de sa vie, mais pas Sarah et Louis, pas Sarouis.

Sarouis, c'est le couple heureux depuis onze ans, le couple qui n'a pas vécu de conte de fées, mais qui a la stabilité parce qu'ils sont tous deux tombés amoureux de leur meilleur.e ami.e. Ce n'est pas juste des amoureux.euses, c'est des partenaires de ski, de vélo, les parents passionnés d'un adorable chien, Gibbs, et des partners in crime, comme on dit. C'est deux pièces d'un puzzle qui sont faites pour s'emboîter.

Au Québec, un mariage non religieux et une union civile peuvent être célébré.es par toute personne qui en fait la demande au Directeur de l'état civil, comme un.e ami.e, un.e proche ou un.e membre de la famille des futurs marié.es, que l'on nomme « célébrant.e désigné.e » ou « célébrant.e d'un jour ».

Voici mon expérience, et surtout, ce que tu dois savoir si un jour tu aimerais avoir ce privilège, ou demander à un.e ami.e d'être cette précieuse personne.

Être célébrant.e pour un mariage au Québec

De manière légale, un proche qui souhaite célébrer un mariage doit respecter les conditions ci-basses pour présenter une demande de désignation à titre de célébrant au Directeur de l'état civil :

  • avoir la citoyenneté canadienne ou résider au Québec;
  • avoir 18 ans ou plus et être en mesure d'exercer pleinement tous vos droits civils;
  • parler le français ou l'anglais;
  • ne pas être sous tutelle ou curatelle, ni être protégé par un conseiller au majeur;
  • avoir respecté vos obligations de célébrant lors d'une célébration antérieure, s'il y a lieu.

Remplir les conditions ne signifie pas nécessairement que l'autorisation sera donnée, elle est seulement jugée accordée quand tu reçois ta lettre officielle avec ton numéro d'autorisation. Cette dernière est envoyée après que le Directeur de l'état civil ait communiqué avec toi afin de vérifier que tous les critères d'admissibilités sont respectés, et qu'il t'ait informé de tes obligations à titre de célébrant.e. Cet appel est par le fait même une courte entrevue où le Directeur de l'état civil te questionnera sur toi, les mariés, et les liens qui vous unissent.

Ensuite vient la paperasse. Parce que, non, ce n'est pas à prendre à la légère : un faux pas, et le mariage pourrait ne pas être officiel devant la loi. Ça, ça complique un peu les choses, et ça ne fera pas plaisir aux mariés!

Avant le mariage

Quand on célèbre un mariage, il y a plusieurs étapes pour rendre la cérémonie officielle, et il y a des moments pour chacune d'entre elles. Il faut lire le Guide du célébrant, un document en ligne de 27 pages qui explique tout ce qu'on doit savoir et vérifier (comme l'identité des époux.ses et des témoins), et surtout quand faire quelle étape. La base, c'est de réunir l'ensemble des documents officiels des futur.es marié.es et constituer un dossier, parce que tu auras besoin de ces informations-là à maintes reprises. Le plus important à noter, c'est d'aviser le Directeur de l'état civil de tout changement rapidement, par exemple sur la date ou le lieu. Ce fut mon cas, alors que la cérémonie a dû être reportée 13 mois plus tard. (Merci à la pandémie.)

Dans les trois mois précédant le mariage, le ou la célébrant.e doit remplir un formulaire en ligne pour publier l'avis de mariage sur le site gouvernemental pendant 20 jours, avant la date d'union prévue. Le ou la célébrant.e doit également imprimer et conserver une copie de l'avis comme preuve de publication, qui devra être envoyée avec les documents légaux suite au mariage.

Évidemment, il faut ensuite préparer son discours de célébrant.e, et se référer au guide pour s'assurer que tout y est.

Le jour J

Il y a plusieurs choses essentielles, pendant la journée, pour t'assurer que l'union soit légale :

  • lire les articles 392 à 396 du Code Civil du Québec (ils sont fournis dans le Guide du célébrant);
  • recevoir le consentement des époux.ses, en présence des deux témoins;
  • remplir et faire signer le formulaire de Déclaration de mariage par les époux.ses et les témoins, et le signer soi-même;
  • faire signer le Bulletin de mariage par les époux.ses.
Au Québec, il n'y a pas de formulation légale au discours de célébrant.e, tant que les conditions ci-haut sont remplies.

Après la cérémonie

Ça, c'est primordial, et c'est ce qui rendra l'union officielle au nom de la loi.

Dans les huit jours suivant le mariage, il faut transmettre à l'Institut de la statistique du Québec l'original du Bulletin de mariage. Il faut aussi faire une photocopie, car elle devra être envoyée au Directeur de l'état civil.

Pendant les 30 jours suivant la célébration, il faut aussi envoyer plusieurs documents au Directeur de l'état civil:

  • l'original de la première page du formulaire Déclaration de mariage dûment rempli et signé;
  • une copie de la publication de l'avis de mariage (ou de la dispense, dans certains cas);
  • une copie du Bulletin de mariage;
  • l'original de la page « 4 - Célébrant » de la Déclaration de mariage;
  • des pièces d'identité : des copies des certificats ou actes de naissance des mariés et une pièce d'identité avec photo.

Il est très important de savoir que l'oubli ou le refus d'envoyer ces documents pourrait engendrer des procédures contre le ou la célébrant.e.

Enfin, tu dois savoir qu'un.e citoyen.ne peut être célébrant.e désigné.e qu'à seulement trois reprises. Le Directeur de l'état civil peut toutefois faire des exceptions et accorder un nombre supérieur si c'est pour marier la famille directe : mère, père, soeur, frère ou enfant.

Mon expérience comme célébrante d'un jour

Izabelle Bee | Narcity Québec

En toute franchise, le système de célébrant.e d'un jour au Québec est vraiment bien fait. J'ai reçu, par la poste, un aide-mémoire qui expliquait toutes les étapes décrites ci-haut, et quand les exécuter, pour que tout se déroule bien.

Oui, il y a une certaine pression. On veut bien faire, et on ne veut surtout pas faire de faute d'orthographe dans un nom ou écrire une mauvaise date, mais de manière générale, avec un minimum d'organisation, ça se fait bien.

Marier ses amis, c'est tout un privilège et un honneur, mais surtout une expérience haute en émotion pour une boule de stress comme moi.

J'étais choyée : on m'a donné carte blanche. Pas de demande spéciale, même pas besoin d'envoyer le discours avant le jour J. Les marié.es voulaient quelque chose d'amical, à leur image, qui les ferait rire et les toucherait.

Ça, c'est aussi rassurant qu'inquiétant. C'est rassurant de savoir que les marié.es te font aveuglément confiance, mais c'est aussi inquiétant qu'ils n'aient pas vu le discours parce que tu veux tellement que tout soit parfait!

L'argument de Sarah, la mariée, était quand même béton : « Iza, c'est ta job d'écrire, c'est sûr que ça va être bon. » Elle a peut-être vécu un peu de stress elle-même, cinq jours avant la cérémonie quand elle a réalisé que je n'avais pas commencé mon texte.

Diamonds are made under pressure, qu'on dit?

J'ai fait comme tous les milléniaux feraient pour créer mon discours : je me suis tournée vers Google et YouTube. Ce qui revenait, et ce qui me représentait le mieux, c'était un mélange de petits gags qui s'adressent à tous, deux ou trois blagues sur les marié.es et leur vie personnelle, une ou deux anecdotes touchantes sur leur histoire et finalement parler d'amour au sens large et de la signification des liens sacrés du mariage.

Je voulais quelque chose d'assez rapide et dynamique aussi, pour que les personnes présentes aient le temps d'être émues sans qu'il y ait de longueurs. Finalement, c'était essentiel à mes yeux que l'attention soit sur les marié.es, et que ce soit les personnes qui aient le plus de plaisir. La mariée m'a donné la permission de faire quelques « inside jokes », qui feraient rire le couple et les garçons et filles d'honneur, même si le reste du public ne les comprenaient pas. Après tout, c'est leur journée à eux.

Fait intéressant à noter : tu n'es pas obligé de faire comme dans les films, et dire les choses clichées comme : « jusqu'à ce que la mort vous sépare », lorsque tu demandes le consentement. Mais tu peux être certain.e que je l'ai fait!

C'est donc le samedi 9 octobre, devant les belles couleurs d'automnes que le Québec nous offre, que Sarah et Louis se sont dit oui pour la vie, et je vais pour toujours être reconnaissante d'être la personne qui les a unis par les liens du mariage.

Au final, j'ai réalisé que je m'étais mis énormément de pression pour rien. Si les marié.es t'ont choisi, c'est parce qu'ils ou elles t'apprécient, à ta manière d'être parfaitement imparfait.e.

Un.e célébrant.e, ça ajoute une touche très chaleureuse et personnalisée à un mariage, et c'est ce qui est ressorti des commentaires donnés par les personnes présentes. Elles ont adoré que ça soit drôle par moments, mais touchant par d'autres, et surtout à l'image des marié.es.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l'auteur.trice et ne reflètent pas nécessairement la position de Narcity Media sur le sujet.

Plusieurs tourtereaux se sont promis de s'aimer pour toujours cette année et célébreront leur amour au cours des prochains mois. Le Québec possède plusieurs endroits magiques où se marier dans un décor enchanteur. 

Ces lieux feront assurément des souvenirs et des photos inoubliables que tu voudras regarder encore et encore. 

Continuer à lire Show less

Si les vacances et les jours fériés sont bien connus des travailleurs, certains congés et absences permis au Québec lors d'événements importants le sont un peu moins. 

Que tu aies le ou la pire des boss, la Loi sur les normes du travail appliquée par la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail prévoit des congés que tu as le droit de prendre. 

Continuer à lire Show less

Sansa de Game of Thrones a dit oui dans la vraie vie

Ils ont annoncé les fiançailles hier soir!

Hier soir, alors qu’une bonne partie du Québec se demandait qui allait prendre le bord à Occupation Double, qu'une autre partie était rivée devant La Voix et que deux trois personnes étaient plantées devant le micro-ondes à attendre leur popcorn, Sophie Turner, l’actrice de 21 ans qui joue Sansa Stark dans la série Game of Thrones annonçait ses fiançailles avec le chanteur de 28 ans, Joe Jonas.

via @trangthetroll

Continuer à lire Show less

11 couples de célébrités qui vont te redonner espoir en l'amour

Jelena n'est malheureusement pas sur la liste.

En 2017, c'est assez facile de perdre espoir en l'amour. On joue des games, on fréquente des fvckboys  (ou fvckgirls) malgré nous et on a peur de l'engagement. C'est facile de penser à nos grands-parents et de rêver de l'amour « comme dans le temps ». 

Toutefois, notre tendance à généraliser et notre désespoir face aux applications comme Tinder nous fait oublier quelques petites choses: il y a bel et bien plusieurs couples de vedettes de notre enfance qu'on a adoré voir qui sont toujours ensemble. Ces couples qui sont la définition de #CoupleGoals. 

Continuer à lire Show less