Sign in
FR - Nouvelles

La semaine de relâche ne sera pas annulée cette année au Québec

« C'est une pause qui est habituellement bienvenue dans le réseau scolaire ».

Alors que les élèves du primaire retournent en classe avec plus de mesures sanitaires ce lundi 11 janvier, le ministre de l'Éducation Jean-François Roberge a confirmé que la semaine de relâche aura toujours lieu au Québec.

Au micro de l'animateur Paul Arcand au 98,5 FM, M. Roberge dit vouloir conserver cette pause « habituellement bienvenue dans le réseau scolaire ».

La sélection de l'éditeur : 44 vols exposés à la COVID-19 ont transité par Montréal dans les deux dernières semaines

Je pense que c'est une bonne chose de garder la semaine de relâche cette année.Jean-François Roberge

Comme les étudiants québécois ont eu à continuer leur cursus scolaire pendant la période des Fêtes, le ministre explique que ces jeunes n'ont pas eu « vraiment de pause ». 

C'est pour cette raison que ce congé, qui a lieu entre la fin du mois de février et la mi-mars selon les établissements, sera conservé.

Il poursuit en disant que les parents ont également besoin de souffler un peu, puisque 2020 a été difficile sur le plan pédagogique, mais aussi sur le moral des gens.

Le ministre insiste sur le fait qu'il ne serait « pas dans les plans » d'utiliser cette semaine à des fins de rattrapage scolaire.

Il soutient que plusieurs mesures sont en place pour aider les enseignants et les élèves à rester au niveau et suivre le calendrier prévu.

Parmi elles, il donne en exemple l'annulation des examens ministériels et le report du bulletin jusqu'au 5 février, qui a été annoncé le 8 janvier dernier.