Mobile login button
Connexion
FR - Nouvelles

Dubé réagit à l'évacuation de la plage d'Oka et lance un avertissement aux Québécois

Les plages vont-elles devenir comme les gyms et les karaokés?

Le déconfinement au Québec est à peine commencé que, déjà, certains rassemblements font jaser. Au lendemain de l'évacuation de la plage du parc national d'Oka le 19 mai dernier, en raison du non-respect des consignes sanitaires, le gouvernement a lancé un avertissement de prudence à la population.

« Ce qui est arrivé à Oka hier, c'est exactement ce qu'il ne faut pas qui arrive », a déclaré le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, en point de presse ce 20 mai.


« Je ne voudrais pas que les plages deviennent le problème qu'on a eu avec les gyms et le karaoké », a-t-il renchéri, « et avec ce qu'on a vu à Oka, on ne va pas dans la bonne direction si ça continue comme ça. »

Le ministre a d'ailleurs martelé la population en rappelant que le déconfinement pourrait être ralenti, si la situation se dégrade.

« Je veux juste être clair, je sais qu'on a hâte d'aller dehors. Le déconfinement, [...] il est conditionnel à respecter les mesures sanitaires. »

M. Dubé a terminé en faisant un appel à la prudence pendant les prochaines semaines, « pour qu'on puisse compléter la première dose, et qu'on puisse réajuster notre horaire pour vacciner nos deuxièmes doses le plus rapidement possible ».

Reste informé
Reçois quotidiennement les dernières nouvelles pour la ville Laval dans ta boîte courriel.