C'est avec un vote unanime que Jean-Thomas Jobin a gagné Big Brother Célébrités.

L'humoriste était le favori des exclus, mais aussi des Québécois depuis plusieurs semaines et n'avait besoin que d'une chose pour remporter les honneurs : accéder au top 2.

Au lendemain de cette victoire, il se confie sur cette aventure haute en émotions à Narcity. 

La sélection de l'éditeur : Les agissements de Varda pendant le discours de François à Big Brother font réagir

T'attendais-tu à une victoire unanime contre François Lambert? 

« Quand j'ai entendu les jurys, suite au plaidoyer, qui posaient des questions un peu corsées envers François, j'ai eu un doute que ça serait potentiellement unanime. Je savais pas pour Kim, parce que Kim venait de se faire éliminer, c'était frais et c'est moi qui l'avais éliminée.

« Je suis pas surpris, mais j'avais aucune conviction non plus que ça serait ça. J'essayais de tenir rien pour acquis et me dire : "Tout ce que je peux faire, c'est répondre aux questions avec transparence et essayer de faire le meilleur plaidoyer possible." À partir de là, ça ne m'appartient plus. »

Crois-tu que François Lambert t'aurait amené devant le jury s'il avait gagné l'épreuve sociale? 

« Oui, je suis certain qu'il l'aurait fait parce qu'on avait fait un deal et je suis certain qu'il l'aurait respecté parce que je sentais qu'il était loyal envers ça. Avant que je gagne l'épreuve mentale contre Kim, il y avait un peu de mou de sa part. J'ai commencé à tâter le terrain : "Là, si je gagne l'épreuve, qu'est-ce que tu as en tête?" Et il avait pas trop de conviction. Il avait l'air de dire : "Peut-être que je pourrais amener Kim, etc."

« Et là, quand j'ai gagné l'épreuve, je sentais qu'il était pas sûr et je l'ai un peu bluffé. Je lui ai dit "François, si tu me promets rien en retour, peut-être que je vais amener Kim parce que sinon il y a pas d'échange."

« Probablement que j'aurais amené François de toute façon, mais j'ai un peu bluffé. […] Après ça, c'était lui qui voulait que je le rassure. Donc je suis pas mal certain qu'il m'aurait amené. »

François Lambert avait pourtant fait la même promesse à Kim Clavel, pourquoi aurait-il été loyal envers toi?

« Effectivement, mais je pense qu'il gardait ses options ouvertes, ce qui est correct. Mais je pense qu'il pensait qu'il avait plus de chance d'avoir des votes contre moi que contre Kim et j'essayais toujours de solidifier cette perception-là qu'il avait parce que ça m'avantageait.

« Je pense que c'est pas vrai, qu'il avait plus de chance d'avoir des votes contre Kim que contre moi, mais j'essayais de dire : "Ah, vu qu'il y a des gens qui ont évoqué le patriarcat dans la saison, si ça revient dans le jury et c'est deux hommes en finale, il y a moins cet argument qui va pouvoir être évoqué. Si jamais Kim l'évoque, elle pourra pas prendre cet angle-là," — qui aurait été un angle très louable. Je lui disais, "François, toi et moi là-dessus on va être sur un pied d'égalité."

« […] J'ai l'impression qu'il voulait être loyal à moi jusqu'à la fin, j'ai l'impression qu'il trouvait quelque chose de romantique dans le fait que les deux geeks de l'émission se rendent à la fin ensemble. »

Qu'est-ce qui t'a le plus surpris en voyant les émissions?

« Ce qui m'a le plus surpris en regardant les émissions — j'ai pas tout vu encore, parce que j'ai pas eu le temps de tout écouter — je dirais la qualité de l'humour de Richardson dans les confessionnaux. J’en avais aucune idée, il m'a fait vraiment rire.

« J'ai jamais douté de la qualité de l'humour de Richardson, mais les angles qu'il prenait, son côté un peu personnage de bande dessinée, un peu fantaisiste, un peu bon enfant… Ça ne m'a pas surpris, mais j'étais vraiment content de voir tous les confessionnaux de Richardson. Ça ponctuait bien la saison et allégeait une game qui peut parfois être lourde. »

Quel candidat du top 6 ne voulais-tu absolument pas avoir à affronter au jury?

« Bonne question. J'avais des petites obstinades avec François là-dessus, parce que lui disait que Richardson aurait pas de votes à la fin et je disais "t'es dans le champ, il va en avoir facilement quatre ou cinq." Il a tellement été aimable. Comme c'est un jury qui écoute peut-être pas tant que ça de téléréalité et qui connaît pas tant que ça la game, ils vont plus vouloir récompenser quelqu'un qui a été vraiment aimable avec eux et qui s'est faufilé alors qu'il était dans une alliance minoritaire.

« Il y avait beaucoup de mérite à sa game.

« Donc je pense que la finale la plus serrée aurait probablement été Richardson contre moi, en fait, avec du recul. C'est ce que je pensais pendant, mais j'avais envie d'amener Richardson parce que je l'aimais tellement, mais je savais que ça n'aurait pas été une bonne décision d'un point de vue rationnel. »

Selon toi, quelle a été la plus grosse erreur de la saison, tous candidats confondus? 

« Je pense que Camille et Kim auraient dû se tenir les coudes davantage dans le jeu. Souvent les deux avaient tendance à être amies dans la partie, mais stratégiquement, toujours vouloir se réattaquer. Je pense qu'elles auraient eu avantage à faire un armistice et jouer ensemble. Elles auraient pu causer des dommages et potentiellement éliminer François ou moi et même les deux.

« À première vue, je dirais qu'elles auraient dû travailler davantage ensemble et oublier leur première dissension. »

Tu as gagné plusieurs PM, mais aucun véto. Est-ce que ça faisait partie de ta stratégie de ne pas te salir les mains avec le véto?

« Au début, oui. Ne pas gagner les vétos était un peu une stratégie, je voulais pas vraiment me salir les mains. Si je sentais que c'était des mises en danger avec lesquelles j'étais confortable, je me disais : "Pourquoi avoir à prendre une décision alors que j'en ai pas besoin?" […] Ceci dit, il y a des épreuves dans lesquelles j'étais très poche et j'aurais peut-être pas gagné de toute façon. Mais vers la fin, par contre, à partir des quatre derniers vétos, je voulais les gagner. J'ai été poche, je suis devenu une banane.

« Par exemple, le dernier vétro avec la planche, les trous et les cordes, je voulais absolument le gagner. C'était catastrophique que je le perde. Il fallait que François le gagne, si c'était pas moi, parce que sinon j'aurais été éliminé. Je suis pas mal certain que Kim, après une victoire comme ça, se serait assise avec elle-même et se serait dit : "Il faut que j'élimine Thomas, faut que je garde Camille, parce que Jean-Thomas ne m'amènera pas dans le final 2 alors que si j'amène Camille j'ai des chances de me rendre en finale." »

Crois-tu que tes anciens colocataires auront des comptes à régler avec toi au Dernier Confessionnal? 

« Par rapport au dernier confessionnal j'ai pas vraiment d'appréhensions parce que les choses qu'on aurait pu me reprocher, je pense qu'elles ont été clarifiées. Quand j'ai expliqué à Camille pourquoi je lui ai pas dit pour la capture d'écran. Quand j'ai dit à Kim pourquoi je ne considérais plus l'amener en finale.

« Par rapport aux autres, ils ont voté pour moi, et je pense que j'ai le feeling qu'ils m'apprécient humainement, parce qu'ils se sont sentis respectés à travers les éliminations. Dans les confessionnaux — j'ai pas tout vu les émissions — mais je verrais mal qu'ils aient mis des confessionnaux où je dis des trucs mesquins envers quelqu'un parce que j'en ai pas dit. »

Cet entretien a été modifié et condensé afin de le rendre plus clair.