Recherche sur Narcity

Depuis le 8 mars, tous les élèves du primaire en zone rouge doivent porter un masque de procédure, alors qu'en zone orange il est seulement obligatoire pour les 5e et 6e années. Les enfants de la 1re à la 4e année doivent le porter dans les aires communes.

En conférence de presse ce mardi 9 février, François Legault a déploré le fait que certains parents gardent leurs enfants à la maison en raison de ces nouvelles directives.

La sélection de l'éditeur :Khate Lessard partage une photo « body positive » et dénonce une injustice sur Instagram

En effet, plusieurs parents québécois sont contre la directive de la Santé publique.

Le Collectif-parents Québec, qui regroupe plus de 2 000 parents, s'est même formé pour protester. Au moment d'écrire ces lignes, le groupe Facebook compte 13 600 membres.

« Nos enfants masqués du matin au soir, dans les transports, les corridors, en classe, à l’extérieur, c’est inacceptable. À quel point cette décision affectera leur motivation, leur réussite scolaire? », s'inquiète le Collectif dans une lettre ouverte à François Legault et au ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge.

« Les enfants sont capables de s'adapter pas mal plus qu'on pense pour porter un masque », a lancé le premier ministre à ce sujet.

« Deuxièmement, c'est pas par plaisir [qu'on impose cette mesure] », argumente-t-il. « Les enfants au primaire, c'est dangereux de pas porter le masque actuellement avec le variant. »

Il a également fait référence aux différents endroits, comme l'Ontario et la France, qui privilégient cette règle sanitaire en milieu scolaire.

« Je trouve ça tellement triste qu'on prive des enfants d'aller à l'école actuellement, parce qu'il y a des parents qui sont pas d'accord. »

« Ça n'a pas de bon sens », s'est-il exclamé en terminant.

Recommandé pour toi

Loading...