Mobile sign in image
Sign in
Élections au Canada : Voici pourquoi le résultat final pourrait ne pas être connu ce soir

Ton verre de vin est servi, le popcorn est prêt, ton Twitter est ouvert pour ne manquer aucun meme, bref ta soirée électorale du 20 septembre s'annonce excitante. Le seul hic : ça se pourrait bien que les résultats finaux des élections fédérales du Canada 2021 se fassent attendre.

Élections Canada a fait savoir à la population que les résultats officiels du scrutin risquent d'être connus seulement quelques jours après l'élection, « en raison du nombre de bulletins de vote spéciaux », précise-t-on.

Les bulletins de vote spéciaux incluent ceux envoyés par la poste, ceux des électeurs des Forces canadiennes et ceux des personnes incarcérées. Il y a de nombreuses vérifications à faire avant de commencer le dépouillement de ces bulletins et celles-ci ne peuvent être faites qu'après la fermeture des bureaux de vote.

« Vu le nombre de bulletins de vote spéciaux locaux reçus, la plupart des 338 circonscriptions devraient transmettre des résultats le mardi 21 septembre, et la grande majorité des circonscriptions devraient achever le dépouillement le mercredi 22 septembre », indique Élections Canada.

Toutefois, s'il y a un volume élevé ou des problèmes de logistiques, ça pourrait prendre jusqu'à quatre jours pour certaines circonscription à comptabiliser tous les votes.

La photo de couverture est utilisée à titre indicatif seulement.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

6 «memes» hilarants qui résument ce que les Québécois ont pensé des élections canadiennes

Même la cravate de Justin Trudeau est pareille deux ans plus tard!

Les élections fédérales se suivent et... se ressemblent au Canada. Ce 21 septembre, au lendemain de la victoire du Parti libéral de Justin Trudeau en tant que gouvernement minoritaire, comme c'était le cas depuis 2019, plusieurs citoyens et citoyennes ont réagi sur les réseaux sociaux.

Devant ces résultats sans surprise pour certain.es, les Québécois.es ont dû faire face à la situation de la meilleure manière : en faisant des memes auxquels ont peut tous relate.

Continuer à lire Show less

Plus tôt durant la campagne électorale, François Legault a fait couler beaucoup d'encre en invitant les Québécois.es à voter pour le Parti conservateur. Or, ce 20 septembre, le chef du Parti Libéral du Canada, Justin Trudeau, a été élu pour un troisième mandat consécutif. Le premier ministre du Québec est donc revenu sur les élections fédérales et a donné des explications claires sur ses déclarations.

« Je suis intervenu, je le regrette pas, pour défendre l'autonomie du Québec, puis y'a une majorité qui a voté bleu », a martelé François Legault, alors qu'il avait affirmé en conférence de presse, ce 9 septembre, que « les Québécois qui sont nationalistes, qui tiennent à ce que la nation québécoise ait plus de pouvoir, doivent se méfier de trois partis : le Parti libéral, le NPD et le Parti vert ».

Continuer à lire Show less

Après avoir déclenché les élections fédérales dans l'espoir d'obtenir la majorité, Justin Trudeau vient d'être élu pour un troisième mandat consécutif. Tard dans la soirée du 20 septembre, Yves-François Blanchet, le chef du parti du Bloc Québécois a réagi aux résultats, et ce, avec une pointe d'ironie.

« Y'a quelques mois, quelques semaines, un gouvernement minoritaire ambitieux, malgré la pandémie, a appelé des élections générales et presqu'au terme de cette soirée électorale, on est toujours en pandémie avec le même gouvernement minoritaire. On a envie de dire : tout ça pour ça », a-t-il expliqué.

Continuer à lire Show less

Au lendemain des 44e élections fédérales du Canada, Justin Trudeau, à la tête du Parti Libéral, enclenche son troisième mandat de premier ministre et François Legault a tenu à le féliciter de la manière la plus simple qui soit sur Twitter.

« Je félicite Justin Trudeau pour sa victoire. Je travaillerai avec lui pour faire avancer les intérêts du Québec », a écrit le premier ministre du Québec, tôt en matinée ce 21 septembre.

Continuer à lire Show less