Sign in

En zone rouge au Québec, le couvre-feu est de 20 h à 5 h, tandis qu'en zone orange, l'interdiction de circuler s'applique de 21 h 30 à 5 h. 

Il est important de savoir que les déplacements interrégionaux sont à éviter, mais certaines personnes peuvent avoir à se rendre dans une autre zone pour un déplacement essentiel et se demander quel couvre-feu elle doit respecter.

C'est d'ailleurs ce qui cause la confusion chez les Québécois, même les autorités, car le message ne semble pas être le même à travers la province.

La sélection de l'éditeur : Voici tout ce qu'on sait sur Pamela Bernier, la mannequin montréalaise qui fait jaser

Ce que dit le décret 

Le décret du 5 février dernier annonçant le retour de certaines régions en zone orange et le site du gouvernement du Québec stipulent que « les règles applicables au territoire de palier rouge continuent d’ailleurs de s’appliquer pour la personne qui y réside lors de ses déplacements en dehors de son territoire ».

Si l'on se fie à ces informations, une personne en zone rouge qui se trouve en zone orange devrait respecter le couvre-feu de son palier, soit 20 h.

Il semblerait que ce ne soit pas le cas, d'où la confusion.

Ce que dit le ministère de la Santé et des Services sociaux

Ce vendredi 5 mars, on apprend que cet énoncé du décret ne s'appliquerait pas au couvre-feu.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux a confirmé à Narcity que les heures de couvre-feu à respecter sont celles du territoire où l'on se trouve, peu importe d'où l'on vient.

« Donc une personne originaire de la zone rouge qui est en zone orange devra respecter le couvre-feu de 21 h 30. À l’inverse, une personne de la zone orange qui se rend en zone rouge aura un couvre-feu à 20 h », dit le MSSS.

Le ministère rappelle aussi : « Par contre, il n’est pas permis pour une personne ayant comme adresse une zone rouge d’aller manger dans un restaurant en zone orange, de même que l’on demande aux gens de limiter leurs déplacements vers d’autres zones tout simplement. »

Ce que disent les services de police

Le sergent Claude Denis de la Sûreté du Québec abonde dans le même sens que le MSSS.

« Quelqu'un de la zone orange qui s'en viendrait dans la zone rouge, le couvre-feu que cette personne devrait respecter c'est 20 h. Si elle part de la zone rouge pour aller dans la zone orange, ça serait 21 h 30 », a-t-il confié à Narcity.

Cette précision vient cependant contredire ce que l'Association des directeurs de police du Québec avait affirmé le 1er mars dernier à La Presse, notamment.

Dominic Simard, porte-parole du Service de police de Saguenay, a également indiqué à Narcity ce vendredi : « Le décret est clair. Une personne qui est en zone rouge qui s'en vient au Saguenay doit respecter le couvre-feu [de sa zone]. Une personne de Montréal qui a un couvre-feu à 20 h qui se ramasse à Saguenay doit respecter son couvre-feu, moi si je vais à Montréal c'est pas 20 h mon couvre-feu, c'est 21 h 30. »

Sur qui l'on se fie? 

Malgré les informations divergentes d'un endroit à l'autre, celles du ministère de la Santé et des Services sociaux sont les plus à jour.

Cependant, il faut noter que ce sont les services de police qui appliquent les règles du décret.

Plus de détails et de précisions à ce sujet devraient suivre.

Une chose sur laquelle toutes les autorités s'entendent c'est que les déplacements non essentiels entre les zones ne sont pas recommandés et fortement déconseillés.