Sign in
FR - Divertissement

Les « couples » à Big Brother, la meilleure ou la pire stratégie?

Les rapprochements entre Lysandre et Claude font jaser dans le manoir.
Les « couples » à Big Brother, la meilleure ou la pire stratégie?

Depuis la deuxième semaine de Big Brother Célébrités, des rapprochements qui auraient lieu entre Lysandre Nadeau et Claude Bégin ont secoué les fans de téléréalité au Québec, mais également les candidats de l'aventure.

Cette romance, qui s'est confirmée en février*, perçue à la fois comme déplacée pour certains et intimidante pour d’autres, suscite beaucoup de discussions.

La sélection de l'éditeur : Kevin Lapierre a participé à une autre téléréalité de dating avant Occupation Double

La showmance est le terme traditionnellement utilisé à Big Brother pour désigner une romance entre deux candidats. Elle peut entraîner autant de répercussions positives que négatives. 

Voici exactement ce que tu dois savoir des fameuses showmances. 

Quelle est la situation entre Lysandre Nadeau et Claude Bégin?

Lors de son passage à Rouge FM suite à son élimination, Geneviève Borne a dévoilé que Claude était maintenant célibataire, et qu’il y avait quelque chose entre lui et Lysandre Nadeau.

L’épisode du 19 janvier nous en montrait d’ailleurs quelques extraits. Lysandre y confirme son intérêt, autant au confessionnal qu’avec des discussions auprès de ses alliées alors qu’elle appelait Claude « son kick ».

Plus tard, au début du mois de février, les deux candidats ont confirmé leur intérêt mutuel, et Lysandre a dit avoir eu une « nuit d'amour » avec le chanteur en faisant des blagues de grossesse.

Quelques participants sont en désaccord avec leur relation et perçoivent plutôt une menace. François tentera même, sans succès, d’influencer le patron de la maison afin de séparer les deux candidats en mettant Claude en danger.

Est-ce qu'une showmance à Big Brother est une bonne stratégie?

On emploiera le qualificatif de power couple lorsqu’une showmance utilisera efficacement cette stratégie. On parle ici d’un couple qui se complète en combinant force physique, intellectuelle et sociale pour se rendre le plus loin possible. Ainsi, ils peuvent alterner les victoires aux épreuves du veto et du patron de la maison, se garantissant par le fait même mutuellement une sécurité.

Comme chaque fait et geste est scruté à la loupe au sein de Big Brother, une showmance est facile à déceler et rapidement étiquetée comme une menace.

Il est également facile de nuire à son propre jeu. Comme dans le cas de Lysandre qui disait ne pas être là pour des « mamours », celle-ci risque de perdre de vue le parcours qu’elle avait préétabli pour elle-même avant d’entrer dans l’aventure et ainsi manquer de jugement stratégique à un certain point.

Il faut être solide comme joueur individuel pour pouvoir former une showmance sans trop être affecté émotionnellement.

Le but étant de gagner seul, un candidat dans une romance à Big Brother devra donc éliminer son allié un jour ou l’autre, ou devoir s’y opposer en finale.

Est-ce qu'un candidat a déjà gagné Big Brother suite à une showmance?

Plusieurs candidats ont réussi à se rendre loin dans l’aventure Big Brother, voire même la gagner avec cette stratégie.

La showmance la plus mémorable fut composée de Jeff Schroeder et Jordan Lloyd de Big Brother États-Unis saison 11.

Le couple que l’on surnommait JeJo était très apprécié autant par les candidats que par les téléspectateurs américains. Jeff usant de ses atouts physiques et sociaux alors que Jordan se frayait un chemin vers la victoire en étant aimable et tout autant sociable. Jeff s'est finalement fait éliminer à la semaine 8, mais aura réussi à convaincre les autres membres du jury de voter pour Jordan en finale. Les fans de l’émission lui ont d'ailleurs donné le titre de joueur favori des américains.

Jillian McLaughlin est la première gagnante, par accident, de BB Canada saison 1. La participante Topaz Brady avait voté pour elle en finale, alors qu’elle voulait plutôt voter pour son adversaire, Gary. Cet incident sans précédent fait de Jillian une des candidates ayant gagné à la suite d’une showmance qu’elle avait formé dès la première semaine. Son duo avec Emmet Bloise a duré 71 jours avant l’élimination de ce dernier pour devenir le dernier membre du jury.

On pense aussi à Dane Rupert qui est arrivé dans l'aventure « single and ready to mingle » lors de la saison sept de BB Canada. Il a rapidement formé une showmance avec Estefania Hoyos, éliminée à la huitième semaine. Dane avait aussi formé une alliance de quatre personnes surnommée The Pretty Boys. Comme quoi la showmance ne lui a pas nui, Dane est le troisième participant de l’histoire de Big Brother nord-américain à n’avoir jamais été mis en danger, et à remporter la victoire avec l’unanimité des votes : une partie parfaite.

Un autre couple qui s’est rendu très loin dans l’aventure au Canada, encore une fois, est Kaela Grant et Derek Kesseler, lors de la saison six. L’union entre les deux candidats s’est rendue jusqu’au top 3, sans toutefois gagner l’aventure.

Une showmance n’est pas synonyme d’un bon ou mauvais choix stratégique, l’idée étant de bien jouer ses cartes.

Qu'en pensent les fans québécois de BB Célébrités?

Les fans se prononcent en majorité pour dire que la relation entre Claude Bégin et Lysandre Nadeau n’a pas sa place à Big Brother, que ce n’est pas un jeu de séduction.

Sondés par Narcity, ils sont 1 187 sur 1 584 répondants à avoir dit qu'ils pensaient que ce serait « se tirer dans le pied ».

Il ne faut cependant pas perdre de vue que c’est un jeu stratégique et que toutes les tactiques peuvent se montrer efficaces.

Ceci dit, si les showmances sont pratiquement inévitables lors d’une saison régulière de BB, il est rare, voire du jamais vu qu’une romance se forme au sein d’une édition spéciale de célébrités.

* L'article a été mis à jour.

Carly et Joey de Too Hot to Handle 2 ne sont plus en couple

On connaît la raison de leur séparation!

Quelques mois après la fin de la saison deux de Too Hot to Handle sur Netflix, la participante canadienne Carly Lawrence a confirmé qu'elle n'est plus en couple avec Joey Joy, qui était lui aussi l'un des candidats.

Dans l'émission, les deux célibataires ont pris plusieurs semaines avant de créer une connexion significative alors que Carly a d'abord appris à connaître Chase DeMoor. Ce n'est donc qu'à la fin de la saison que le duo s'est rapproché.

Continuer à lire Show less

Le Canada a remporté 3 médailles en 24 h aux Jeux paralympiques de Tokyo

Trois des athlètes médaillés sont Québécois! 🥇

L'équipe canadienne fait des prouesses sportives, puisqu'elle a récolté trois médailles, ce dimanche 29 août, aux Jeux paralympiques de Tokyo et devient par le même fait le 31e pays le plus décoré avec un total de 11 médailles.

Le Montréalais Brent Lakatos a tout d'abord décroché l'argent au 400 mètres T53 hommes en para-athlétisme. Il s'agissait de sa deuxième médaille d'argent en deux jours, et de la 6e médaille d'argent du Canada depuis le début des Jeux.

Continuer à lire Show less

Plus de 11 000 athlètes à travers le monde vivent actuellement un rêve : atteindre les JO. Maintenant, c'est bien beau de s'y rendre, encore faut-il, si tel est l'objectif, gagner une médaille olympique. Plusieurs des nations représentées à Tokyo 2020 offrent certains cachets à celleux qui en remportent une et il y en a pour tous les portefeuilles.

Au Canada, par exemple, les médailles d'or, d'argent et de bronze valent respectivement 20 000 $, 15 000 $ et 10 000 $. Ça peut paraître beaucoup, mais une fois que tu compares à d'autres fonds monétaires de différents comités olympiques, tu risques de changer d'idée.

Continuer à lire Show less

Ce que tu dois savoir sur Maude Charron, la première québécoise à gagner l'or à Tokyo

Gymnaste, haltérophile, championne olympique et bientôt policière?

Les Jeux olympiques, c'est le moment d'admirer des athlètes des quatre coins du pays, d'un océan à l'autre. C'est encore plus fabuleux d'être témoin de la victoire d'une « fille de chez nous », comme Maude Charron, la première Québécoise à rafler l'or à Tokyo 2020.

Ce mardi 27 juillet, la femme de 28 ans a remporté la deuxième médaille d'or olympique du Canada en haltérophilie, dans la catégorie des 64 kg.

Continuer à lire Show less