Connexion
FR - Nouvelles

Canular d'Ubisoft: Voici les conséquences auxquelles le responsable pourrait faire face

Cette fausse alerte pourrait causer de lourdes conséquences.
Canular d'Ubisoft: Voici les conséquences auxquelles le responsable pourrait faire face

Des Montréalais ont vécu une frousse le vendredi 13 novembre à cause d'un canular ayant mené au déploiement du Groupe d'intervention tactique et de nombreux policiers devant les bureaux d'Ubisoft. L'auteur du canular d'Ubisoft s'expose à plusieurs accusations et pourrait subir de lourdes conséquences suite à ses actes. 

Le ou les responsable(s) avaient alerté anonymement le 911, faisant croire à une prise d'otage. 

Sur place, l'opération policière a permis de constater qu'il n'y avait aucune menace à signaler.

La sélection de l'éditeur : Élisabeth Rioux était à TLMEP hier et les Québécois ont découvert une autre facette d’elle

5 ans peine maximale d'emprisonnement

D'après le Code criminel, le ou les auteur(s) du canular ont commis un méfait public et sont passibles d'un emprisonnement maximal de cinq ans.

« Commet un méfait public quiconque, avec l’intention de tromper, amène un agent de la paix à commencer ou à continuer une enquête. [...] Soit en rapportant qu’une infraction a été commise quand elle ne l’a pas été », peut-on lire dans le Code criminel canadien. 

L'appel non fondé a amené les policiers à réaliser un grand déploiement dans le secteur, à paralyser un périmètre pour plusieurs heures et à ouvrir une enquête inutilement. 

Reste informé
Reçois quotidiennement les dernières nouvelles pour la ville Montréal dans ta boîte courriel.