La santé publique a annoncé, ce dimanche, que les clients qui ont fréquenté le Mile Public House, un resto-bar du Quartier DIX30, dans la soirée du 30 juin, pourraient avoir été exposés à la COVID-19. On apprend ce lundi que ce sont une vingtaine de jeunes qui seraient à l'origine de cette possible éclosion. 

C’est ce qu’a indiqué la Dre Julie Loslier, directrice de la santé publique de la Montérégie, en entrevue sur LCN lundi le 6 juillet en matinée. 

Dans cette entrevue, la Dre Loslier affirme que trois événements s'étant déroulés en Montérégie regroupaient ces mêmes jeunes déclarés positifs. Le nombre s'arrêterait à plus de vingt jeunes au total pour ces trois événements. 

Il ne s'agirait donc pas d'une contagion du personnel du Mile Public House, mais plutôt d’un groupe de jeunes déjà associé à une éclosion précise. 

Selon la santé publique, les jeunes atteints par la COVID-19 auraient reçu leur diagnostic seulement après avoir fréquenté plusieurs lieux publics ou partys

La Direction de santé publique de Montérégie a confirmé que plusieurs dizaines de personnes ont fréquenté deux événements qui seraient en lien avec la contagion du Mile Public House, dans le Quartier DIX30.

« On parle d'une soixantaine de personnes qui ont participé aux deux partys. Certaines de ces personnes-là se sont retrouvées au resto-bar », a précisé Chantal Vallée, agente d'information à la Direction de santé publique de la Montérégie, à Narcity Québec, quant à la connexion entre les différents événements.

La Dre Loslier a également mentionné, toujours en entrevue à LCN, qu'il était très ardu de maintenir la distanciation sociale dans ce type d'établissement. La consommation d'alcool rend difficile le respect des mesures sanitaires en place. 

Un appel à la population avait été lancé dimanche afin de retracer les clients qui auraient pu se trouver au Mile Public House le 30 juin.

C'est de 20 h 00 à 3 h 00 que s'étend la période où les jeunes auraient pu contaminer d'autres clients de l'établissment. 

Les chiffres de la santé publique révèlent qu'en Montérégie, le nombre de cas positifs à la COVID-19 connaît une hausse, alors que la maladie touche des individus de moins en moins âgés.