Connexion
Sponsored Content
FR - Nouvelles

Ces images choquantes prises dans les parcs de Montréal font réfléchir

Il y a de meilleures façons de disposer de ses déchets.

Afin de profiter des beaux jours qui sont finalement arrivés, plusieurs personnes ont choisi de se tourner vers les parcs dans le but d'organiser des pique-niques et des petites rencontres entre ami.es.

Certes, respecter les mesures sanitaires à l'extérieur est beaucoup plus facile que sur un petit balcon que tu partages avec tes colocs.

Toutefois, durant ces réunions, de nombreux contenants consignés, comme des canettes d'aluminium et de verre de boisson gazeuse, sont jetés à la poubelle, ou même dans la nature, ce qui contribue à la dégradation des écosystèmes fréquentés.

Par exemple, un contenant consigné jeté dans un étang d'eau affecte la faune et la flore et nuit à l'environnement des canards qui s'y trouvent. Il est également important de noter qu'une bouteille de verre peut prendre jusqu'à 1 000 ans avant de se décomposer.

Parc régional de la Rivière-du-Nord

À travers la province, c'est 1,5 millions de contenants consignés qui sont jetés quotidiennement à la poubelle ou perdus dans la nature, et qui ne seront jamais recyclés.

En restant soucieux.euses de l'environnement et en adoptant des comportements adéquats dans les lieux publics, il est possible d'éviter collectivement de transformer les espaces verts en décharges publiques.

Lors de ta prochaine sortie au parc, pense donc à apporter un sac réutilisable avec toi afin d'y déposer les contenants consignés que tu consommes. Tu pourras ensuite en profiter sur le chemin du retour pour les retourner chez le détaillant le plus près.

Il faut se rappeler que la consigne est une manière écologique de récupérer et de recycler les contenants consignés. Par ailleurs, selon Consignaction, recycler une canette d'aluminium prend 95 % moins d'énergie et 40 % moins d'eau que d'en produire une nouvelle.

Au Québec, un détaillant qui vend des contenants consignés de boisson gazeuse ou de bière dans des contenants à remplissage unique (CRU) se doit de les reprendre et de remettre aux consommateurs la valeur de la consigne. La liste complète des contenants consignés se trouve juste ici.

Tu peux donc retourner tes contenants consignés vides au dépanneur, à l'épicerie ou encore au supermarché afin de t'assurer qu'ils soient recyclés à 100 % et obtenir un remboursement pour chaque contenant.

Bien que les Québécois.es consignent déjà 75 % des contenants consignés, il reste encore du chemin à faire.

D'ailleurs, savais-tu que les bouteilles de plastique prennent jusqu'à 400 ans pour se décomposer dans la nature? Les canettes d'aluminium demandent, quant à elles, 200 à 500 ans avant de disparaître.

Parc Lafontaine

Une brève visite au canal de Lachine, au parc Lafontaine et au Parc régional de la Rivière-du-Nord, pour ne citer que ces exemples, montre à quel point il est facile de faire preuve de négligence et de laisser ses canettes et ses bouteilles un peu partout en quittant les lieux.

En plus de faire du bien à l'environnement, le fait de consigner permet d'obtenir une matière de meilleure qualité, d'aider ton prochain et de créer des emplois. C'est un petit geste qui compte énormément et c'est ta responsabilité d'agir pour le bien collectif.

Parc Lafontaine

Une fois retournés chez le détaillant, les contenants sont acheminés et sont triés. Ils sont ensuite transformés en matière première avant de servir à la conception de nouveaux objets ou de nouveaux contenants. Ils peuvent être utilisés pour créer des sacs à dos ou encore des tentes, par exemple.

Afin de savoir si ton contenant peut être consigné, il suffit de chercher la mention « Consignée Québec 5¢ Refund » sur le produit en question.

En gardant cela en tête, tu pourras réduire considérablement ton empreinte écologique. Rapporter ses contenants consignés permet également de participer à l'effort collectif et de réduire la pollution dans les parcs, autant visuelle que écologique.

Si tu souhaites en apprendre davantage à propos de la consigne, tu peux consulter le site Web de Consignaction ou encore sa page Facebook, ou Instagram.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Restez informé
Reçoit quotidiennement les dernières nouvelles de Montréal, dans ta boîte courriel.