La semaine dernière, une demande des tenanciers de bars et restaurants en zone rouge a fait jaser dans la province alors qu'ils proposaient de rouvrir dès maintenant, mais seulement pour les personnes qui ont reçu une première dose du vaccin contre la COVID-19. En point de presse ce dimanche 2 mai, François Legault a réagi à ce projet.

Si la Corporation des Propriétaires de Bars, Brasseries et Tavernes du Québec et l'Union des Tenanciers de Bars du Québec sont d'avis que cette mesure « apporterait un peu d'oxygène » à leurs membres, en plus d'inciter les Québécois à la vaccination, le premier ministre de la province ne partage pas cette position.

La sélection de l'éditeur : Maripier Morin revient sur les allégations et retire sa nomination à la soirée ARTIS 2021





En réponse à une question au sujet de ce projet, M. Legault a affirmé que la réouverture des établissements en zone rouge « ne serait pas responsable » pour le moment.

Il a tout de même indiqué qu'il espère « pouvoir faire passer plusieurs régions en zone orange » dans les prochaines semaines, ce qui permettrait la réouverture des salles à manger.

En attendant, le premier ministre a mentionné qu'une aide financière est offerte aux restaurateurs locaux et il a demandé aux Québécois de les encourager en commandant « le plus possible des take out ».