Le premier ministre du Québec, François Legault, fait pas mal jaser depuis qu'il a affirmé mercredi soir que les prix des loyers à Montréal commencent à « 500-600 $ ». Suite à cette vague de réactions, il est revenu sur ses propos ce 29 avril, en mêlée de presse, et se dit « très connecté » sur le prix des loyers à Montréal.

Selon M. Legault, ses propos ont été sortis de leur contexte : « J'ai lu hier dans les médias sociaux des commentaires méchants sur moi parce que j'aurais dis que le loyer moyen pour une famille c'était 500 $, alors que vous savez très bien que je n'ai jamais dit ça. »

La sélection de l'éditeur : Des psys nous parlent des comportements qu'on risque de voir après la pandémie au Québec


La porte-parole de Québec solidaire, Manon Massé, « parlait des 250 000 étudiants qui vont revenir en présentiel qui vont devoir se trouver un logement et ma réponse a été de dire, ça commence à 500-600$ par mois », poursuit Legault.

« Je m'assure de rester proche du peuple et je suis très connecté sur la réalité et de dire qu'un étudiant, l'argent qu'il doit mettre sur un loyer ça commence à 500 $, je m'excuse mais c'est plus connecté que de dire que c'est 1 300 $ », le prix médian des loyers à Montréal.

Hier, il a mentionné que « le mot crise est fort » pour parler de la hausse des prix de l'immobilier. Aujourd'hui, il a détaillé que « la crise qu'on vit actuellement c'est la pandémie qui a un impact sur le prix des logements ».