Leylah Fernandez dévoile le secret des joueurs de tennis canadiens et c'est hilarant

La chose la plus québécoise « ever »!

Éditrice, Narcity Québec
Leylah Fernandez dévoile le secret des joueurs de tennis canadiens et c'est hilarant

Les amateurs et amatrices de tennis ont les yeux rivés sur l'U.S. Open depuis quelques jours. Alors qu'elle sera l'un.e des deux Québécois.es qui participeront aux demi-finales de ce tournoi du Grand Chelem à New York, Leylah Fernandez a dévoilé le secret du succès des joueurs de tennis canadiens et il faut avouer que c'est la chose la plus québécoise ever.

En entrevue après son match de quart de finale, la jeune de 19 ans s'est fait demander « de quoi [ ils sont ] nourris dans le Nord pour développer des joueurs de tennis aussi incroyables et inspirants ». Ce à quoi Leylah a répondu avec candeur : « Le sirop d'érable. »

« Le sirop d'érable canadien est vraiment bon », a-t-elle ajouté en riant.

Eh oui, tout comme Astérix et les Gaulois, les Canadien.nes semblent bien avoir leur propre potion magique. Tout ça combiné au talent et aux heures de travail acharné!

Leylah Fernandez fera vibrer le pays du sirop d'érable à nouveau lors de la demi-finale prévue ce 9 septembre où elle affrontera la Biélorusse Aryna Sabalenka, classée deuxième au rang mondial.

Félix Auger-Aliassime, l'autre Québécois en demi-finale, tentera quant à lui de passer à la manche finale le 10 septembre prochain.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

La joueuse de tennis québécoise Leylah Fernandez fait briller le Québec à l'international, alors qu'elle participera ce week-end à la finale féminine du U.S. Open, à New York. Valérie Plante s'est d'ailleurs laissée emporter et a prononcé l'imprononçable en commettant un lapsus hilarant.

Lors d'un point de presse au lendemain de la victoire historique de la tenniswoman québécoise ce 10 septembre, la mairesse de Montréal lançait une pluie d'éloges à l'égard de la jeune de 19 ans, mais l'inévitable est arrivé, selon ce qu'on peut voir dans une vidéo partagée par le journaliste de Radio-Canada Thomas Gerbet.

Continuer à lire Show less