Lors de son passage à l'émission dominicale Tout le monde en parle du 16 mai, la drag queen et ancienne participante de Big Brother Célébrités, Rita Baga, de son vrai nom Jean-François Guèvremont, s'est ouverte sur les messages de haine reçus à propos de sa participation à Canada's Drag Race en 2020.

Questionnée par Guy A. Lepage et son « fou du roi » invité, Louis Morissette, Rita a démontré la différence entre les commentaires des fans de la téléréalité à l'international et ceux des Québécois.es.

« J'ai reçu beaucoup de commentaires sur mon poids, sur ma silhouette. Sur ma langue aussi parce que je me gênais pas pour parler français même si c'était une émission qui était anglophone, et gérée par des anglophones aussi, et deux fois j'ai reçu vraiment des menaces "Si je trouve ton adresse, je te tue" puis tout ça.

« L'espèce de fan base qu'il y a autour de [Canada's Drag Race] est vraiment très toxique puis c'est sûr que tout le monde a le droit à son opinion [...], mais quand on t'identifie directement sur les publications ou qu'on veut te faire savoir qu'on t'aime pas, ça, ça ne passe pas... »

Louis Morissette a alors demandé si Rita voyait une différence dans la réception du public québécois, ce à quoi elle a acquiescé :

« J'ai reçu une vague d'amour du Québec tout le long de la compétition. »

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.