FR - Vedettes

Sansdrick revient avec émotion sur son passé d'excès et confie être allé en désintox

« J'ai traversé cette est* de tempête-là, puis j'ai retrouvé mes priorités. »

Sansdrick revient avec émotion sur son passé d'excès et confie être allé en désintox

Lors de sa participation du 6 avril 2021 au balado Sans Filtre animé par Dominique Plante et PH Cantin, Sansdrick Lavoie d'OD s'ouvre sur les problèmes de consommations qu'il a surmonté au cours des dernières années.

Vers 47m30, il explique qu'il a consommé beaucoup dans sa vie et que les choses se sont accentuées après sa sortie d'Occupation Double.

Sans Filtre #136 - Pézie Beaudin & Sansdrick Lavoie www.youtube.com

Sansdrick explique qu'alors qu'il ne se rendait pas compte qu'il avait un problème, ses proches ont fait toutes les démarches pour qu'il aille en désintox, mais qu'initialement, il ne « voulait rien savoir ». Il décrit ce moment comme le « turning point » de sa vie et avoue qu'il est heureux d'être aussi bien à présent.

« L'année passée... Je pense que c'est le plus beau jour de ma vie que j'ai vécu. Je sortais avec Didi, on était à l'appart puis une soirée on est revenu à la maison, puis Pézie pis Jo sont arrivés à la maison. Pézie était censée être à Québec, puis ils m'ont fait une intervention. Ils m'ont dit "Sansdrick, ça va pas, ça marche pu là." »

Il révèle que puisqu'il ne travaillait pas l'hiver, il consommait : « J'avais un cocktail à tous les jours. C'était six, sept bières par jour, deux Monster, je mangeais pas, je prenais du Vyvanse, des antidépresseurs, je fumais trois grammes de pot, je fumais un paquet de top. J'étais plus présent. [...] Ça n'allait pas du tout.

« J'ai traversé cette est* de tempête-là, puis j'ai retrouvé mes priorités, j'ai retrouvé les gens que j'ai autour de moi... C'est fou man!

Il explique qu'il n'a pas terminé la totalité des 21 jours de désintox, mais que le fait d'être suivi par des thérapeutes a tout de même été bénéfique selon lui.

Depuis, il a retrouvé plusieurs passions, « ses priorités, les personnes qu'il aime » et a réalisé l'importance des petits plaisirs de la vie, comme son brunch favori : « Aujourd'hui, je suis heureux, je suis bien et je suis confortable. Pis ce gars-là, il y a deux ans, pouvait pas croire qu'il pouvait se rendre là aujourd'hui. Je suis bien avec moi-même, je n'ai pas besoin de consommer. Je ne peux pas croire que je suis rendu là. »