Après l'implantation de l'Escouade mobilité en 2018, la Ville de Montréal annonce l'instauration d'une charte, afin d'améliorer la gestion des chantiers de construction qui se déroulent sur l'entièreté de son territoire.

La Ville a dévoilée par communiqué ce mercredi 12 mai sa Charte montréalaise des chantiers qui, comme le précise la mairesse Valérie Plante sur Twitter, vise à limiter l'impact que les chantiers ont sur la vie des Montréalais.es, « par l'adoption de pratiques écoresponsables, une signalisation claire et une accessibilité accrue ».

Cette nouvelle charte s'ajoute à d'autres initiatives mises en place dans les dernières années afin d'améliorer la vie des citoyen.nes, tant en voiture, en vélo ou à pied, comme l'Escouade mobilité et la conception et le développement de nouveaux outils d'information pour la population.

Quatre aspects sont pris en compte, selon la Charte, disponible en ligne:

  1. Accorder la priorité à l'accessibilité, à la sécurité et à la mobilité;
  2. Assurer une gestion des impacts et des mesures d'atténuation qui réponde aux besoins des personnes touchées pendant la réalisation des travaux;
  3. Communiquer avec les publics concernés de manière claire et accessible, à toutes les étapes du projet, de la planification à la réalisation et
  4. Employer des méthodes de travail et des matériaux respectueux de l'environnement.

Rappelons que la Ville de Montréal a revu sa programmation des travaux prévus en 2021 « pour donner un répit » aux Montréalais.es, reportant ainsi 20 chantiers dits majeurs sur un total de 64 initialement prévus.