Connexion
Vacances de la construction: plus de policiers au Québec

Quelques heures avant le début des vacances de la construction, la Sûreté du Québec (SQ) envoie une mise en garde aux vacanciers. Du 16 juillet au 1er août, les policiers intensifieront leurs interventions sur les routes, les sentiers et les plans d'eau de la province.

Selon la SQ, cette période « représente le moment de l'année où le nombre de collisions mortelles et avec blessés est le plus élevé », et tout porte à croire que les deux prochaines semaines ne feront pas exception à la règle.

Avec les restrictions liées à la pandémie telle que la fermeture de la frontière terrestre canado-américaine, un achalandage sur les routes encore plus importants qu'à l'habitude est attendu durant les vacances de la construction. Environ un.e Québécois.es sur trois prend ses vacances au cours de cette période.

La Sûreté du Québec a également tenu à rappeler certains principes de sécurité qui vont de pair avec les congés estivaux.

« Rappelons notamment que le port du casque est obligatoire pour les adeptes de véhicules tout-terrain, et qu'il est fortement recommandé de porter la veste de flottaison individuelle en tout temps lors des sorties en bateau », souligne-t-elle par voie de communiqué.

L'année dernière, 8 personnes sont décédées dans des collisions sur le territoire de la SQ pendant les vacances de la construction.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Reste informé
Reçois quotidiennement les dernières nouvelles pour la ville Montréal dans ta boîte courriel.

Si tu as besoin de te déplacer cette nuit, sache que la circulation sera difficile dans le Grand Montréal puisqu'une vingtaine de portions d'autoroutes seront fermées. Alors, si tu travailles la nuit, si tu commences tôt le matin, ou si tu as simplement prévu de rentrer tard ce mercredi 22 septembre, voici quoi savoir.

Certains ponts de l'île de Montréal seront fermés. C'est le cas du pont Louis-Bisson, entre Montréal et Laval sur l'A-13, dans les deux directions de 19 h à 5 h demain.

Continuer à lire Show less

L'interdiction de virer à droite au feu rouge n'est pas inconnue des Montréalais et Montréalaises. C'est d'ailleurs écrit en gros lorsqu'une personne entre sur l'île de Montréal par l'un des ponts et tunnels. Ça ne date pas d'hier. C'est une décision qui date d'il y a belle lurette et voici de quoi il en est.

Non, le virage à droite au feu rouge (VDFR) n'a pas toujours été autorisé sur l'ensemble du territoire du Québec, mais est survenu en 2000, lorsque le ministère des Transports a amorcé des consultations publiques sur le processus de légalisation. Des projets pilotes ont par la suite eu lieu au cours de l'année 2001.

Continuer à lire Show less

La Plaza St-Hubert, dans l'arrondissement Rosemont–La Petite-Patrie à Montréal, verra deux mini-bus autonomes Keolis rouler dans ses rues cet automne, et ce, gratuitement. Toutefois, ce n'est pas tant le véhicule électrique lui-même qui fait jaser, mais bien ce qui est écrit sur le modèle de démonstration.

La Ville de Montréal a présenté ce petit bidule qui arbore la couleur de la métropole, soit le rouge, ainsi que sont emblème. Par contre, le bus présenté dans quelques médias québécois, dont La Presse, n'était pas tout à fait pareil.

Continuer à lire Show less

Tu vas pouvoir te rendre plus vite au boulot, puisque la Société de transport de Montréal (STM) a présenté sa vision pour le déploiements de voies réservées pour ses autobus d'ici 2025, ce mardi 31 août, en conférence de presse avec Valérie Plante, la mairesse de Montréal.

« Avec le retour prochain des travailleurs, l'accès des bus aux voies réservées s'ajoutera aux liens actuels et futurs avec les stations de métro, le REM et le SRB Pie-IX pour donner encore plus d'options de déplacements aux Montréalais. À terme, notre objectif audacieux est de faire passer le pourcentage de clients qui profiteront d'une expérience améliorée en circulant sur une voie réservée de 24 % à 70 % », a ajouté le président du conseil d'administration de la STM, Philippe Schnobb.

Continuer à lire Show less