Naadei se confie sur L'île de l'amour 2, les critiques envers elle et la tricherie

« Ce qui m'a le plus fait de peine, c'est la possibilité d'avoir déçu mon équipe. »

Rédactrice, Narcity Québec
Naadei, animatrice de L'île de l'amour.

Naadei, animatrice de L'île de l'amour.

Pour la deuxième saison deL'île de l'amour, l'ancienne candidate d'Occupation Double Chez Nous Naadei Lyonnais était de retour en tant qu'animatrice. Alors que la finale a eu lieu le 2 juin dernier et qu'Amanda et Mathieu ont été couronné.es grand.es gagnant.es, Naadei s'est ouverte sur son rôle dans l'émission.

L'animatrice a su marquer le public ainsi que les candidat.es avec sa présence et ses mots rassurants lors des éliminations et des cérémonies de la flamme. Mais elle a également fait face aux critiques de certain.es téléspectateur.trices et du chroniqueur de La Presse, Hugo Dumas.

Dans une entrevue avec Narcity, Naadei a révélé son expérience dans l'envers du décor, les moments plus crève-coeurs pour elleainsi que la réaction de la production concernant la fameuse tricherie.

Pourquoi as-tu décidé de revenir pour la 2e saison?

« Pour moi, le choix était évidemment. Ça avait été une expérience vraiment enrichissante, mais juste tellement le fun surtout la saison un donc quand on a su qu'il y avait une saison deux, tout de suite après la saison un, on avait l'impression de juste l'avoir terminée, comme si on le faisait back to back, c'était vraiment cool. »

Quelle est la différence pour toi entre la 1re et la 2e saison?

« Dans un show de téléréalité, il n'y a rien de pareil d'une saison à l'autre [...] c'est comme tourner deux show différents, donc je ne saurais même pas par où commencer pour t'expliquer la différence. C'est sûr qu'on part avec une équipe qui est plus rodée, un public qui sait à quoi s'attendre, des candidats qui cette année avaient écouté le show l'année dernière, donc qui étaient assez préparés pour ce qui les attendait, donc tout ça pèse dans la balance. »

À quoi ressemble une journée typique de tournage?

« Ce n'est jamais pareil donc on a beau vouloir se préparer, mais dépendamment de ce que les candidats vivent dans la journée, il y a des changements dans les textes jusqu’à la toute dernière seconde. Finalement, il pleut, donc on va tourner d'une manière complètement différente, car il va falloir couvrir les caméras, c'est en constant changement. Règle générale, je me lève, j'édit les textes en fonction des nouveaux changements qui ont eu lieu pendant la nuit ou au réveil, ensuite je m’en vais au CCM (coiffure, costume, maquillage), ensuite je choisis ce que je vais porter. »

« On s'en va en transport jusqu’à la villa qui est à quand même une trentaine de minutes d'où l'équipe de production habite. Ensuite, arrivée sur place, on se fait une genre de générale, je retravaille les textes, si on est chanceux, on essaie de plugger un petit repas là-dedans et après ça c'est showtime. Habituellement, je commence vers 18h45 et on finit autour de minuit. »

Le chroniqueur Hugo Dumas a critiqué ton rôle dans l'émission, comment t'es-tu sentie?

« Il y a toujours du bon dans la perspective des autres [...]. De mon côté, si quelqu'un se prononce sur mon travail, ça vaut la peine que j'écoute ce que cette personne-là dit et que je me questionne. C'est un processus que j'ai fait, j'ai lu les mots et je pense qu'il y a du vrai dans ce qu'il apporte et qu'il y a toujours manière de s'améliorer. C'est la deuxième saison que je fais ça, il y a clairement place à amélioration [...]. Moi je me trouve à la fin d'une longue ligne de montage, il y a énormément de gens qui travaillent derrière, moi mon rôle c'est de représenter tout le travail que c'est gens-là ont fait, donc ce qui m'a le plus fait de peine c'est la possibilité d'avoir déçu mon équipe. »

« Je ne veux jamais que ce travail-là soit mal représenté, car ils travaillent tellement fort, donc après l'avoir adressé sur l'Internet, j'ai reçu plus que 1000 messages à ce sujet-là de gens qui me disaient " Hey pour vrai, on te trouve vraiment bonne, tu fais vraiment une bonne job ". C'est sûr que ça m'a fait du bien, mais ce qui m'a le plus rassurée c'est tout le monde dans l'équipe qui sont venus me voir le lendemain et qui m'ont dit " Hey, on est avec toi et on est fier que ce soit toi qui front le show ". À partir du moment où eux m'ont dit ça, je me sentais assez rassurée pour aller tourner ce soir-là un autre épisode. J'ai même mis un petit extra pep, j'ai swinger mes cheveux en clin d'oeil à Hugo. »

Comment s'est déroulée la tricherie du côté de la production? Comment la production a-t-elle réagi et comment toi t'es-tu sentie?

« Ce qui était particulier cette année, c'est que je vivais une expérience assez similaire que j'avais vécue dans mon année en tant que participante dans une autre téléréalité, mais je le vivais de l'autre côté. Je voyais à quel point ça affecte la production une situation comme ça, honnêtement je ne pourrais même pas te donner le nombre de personnes qui ont dû travailler overtime, qui ont fait une nuit blanche le jour où on a appris ça parce qu'il fallait vraiment qu'on se revire sur un dix cennes. »

« On avait travaillé tellement fort toute la saison pour les garder à l'abri de toutes les influences extérieures, on veut vraiment les maintenir dans cette bulle-là pour qu'ils puissent se concentrer sur ce qu'ils vivent ici. On était vraiment déçu que ça tombe à l'eau [la twist du retour d'Amélie], on était déçu pour nous, on était déçu pour les téléspectateurs parce que ça aurait été vraiment cool et on était déçu surtout pour eux autres parce qu'ils s'étaient autosabotés. Donc ça a été difficile, mais finalement, on s'est retourné et je pense qu'ultimement, ça a créé un super bon show. »

Est-ce qu'il y a des cérémonies de la flamme qui viennent te toucher plus que d'autres? On t’a notamment vu décrocher de ton rôle à quelques reprises pour consoler les candidat.es.

« La beauté c'est qu'on commence à s'approprier un peu plus notre rôle et à voir c'est quoi le cercle dans lequel on navigue. Moi cette année, j'ai décidé que l'humain allait toujours passer en premier pour moi par-dessus le show. Le show a une équipe de postproduction extraordinaire. »

« J’ai une confiance inébranlable en cette équipe-là donc je sais que si un moment donné, quelqu'un en avant de moi qui humainement a besoin de support ou qui a besoin qu'on prenne un deux [minutes], je sais que si jamais ça ne donne pas un bon show, eux ont mon back et qu'ils vont ajuster autour de ça. Moi je n'ai pas à porter ce poids-là, je peux m'occuper de m'assurer que les candidats vont bien. »


À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Cet entretien a été édité et condensé afin de le rendre plus clair.

Plus de Narcity

Commentaires 💬

Notre section commentaire est un espace qui promouvoit l’expression personnelle, la liberté d’expression et la positivité. Nous encourageons discussions et débats, mais nos pages se doivent de rester des endroits sécuritaires où tout le monde se sent à l’aise et dans un environnement respectueux.

Pour rendre cela possible, nous surveillons les commentaires pour garder nos pages libres de spam, de discours haineux, de violence et de vulgarité. Les commentaires sont modérés en fonction de nos Règles de communauté.

Veuillez noter que les opinions exprimées dans la section commentaire d’un article ne reflètent pas les positions de Narcity Media. Narcity Media se réserve le droit de retirer des commentaires, de bannir ou de suspendre des utilisateur trices sans avertissement, ou de fermer la section commentaire d’un article à tout moment.

Prénoms et noms apparaîtront avec chaque commentaire et l’utilisation de pseudonymes est interdit. En commentant, vous reconnaissez que Narcity Media détient les droits d’utilisation et de distribution du contenu présent sur nos propriétés.

Loading...