Recherche sur Narcity

Des dénonciations d'homophobie au Dagobert de Québec font réagir et voici tous les détails

Les avis négatifs sur Google se multiplient.

Éditrice, Narcity Québec
​Foule au Dagobert Nightclub.

Foule au Dagobert Nightclub.

Avec le Festival d'été de Québec qui bat son plein dans la capitale nationale, de nombreuses personnes étaient sur place ce week-end pour y faire la fête. D'ailleurs, une situation qui se serait déroulée samedi 9 juillet fait jaser depuis, alors qu'un témoignage qui dénonce des comportements homophobes subis au Dagobert Nightclub circule en masse sur les réseaux sociaux.

D'un côté, les plaignant.es condamnent les client.es et les employé.es de l'établissement, tandis que la boîte de nuit nie avoir tenu des propos homophobes. Cette situation crée de la grogne contre le Dagobert dans l'opinion publique et plusieurs le font savoir en laissant des avis sur Google.

La dénonciation des événements

Le dimanche 10 juillet, la populaire page Instagram « Des mèmes gais » a repartagé le témoignage qu'elle avait reçu en message privé. La dénonciation a également été publiée sur le Facebook de la personne qui a porté plainte.

« Assez gênant, qu’en 2022, j’aie à écrire ces mots. Hier soir, samedi 9 juillet 2022, au Dagobert Nightclub sur Grande-Allée, mon copain, son amie et moi nous sommes faits montrer la porte du dit bar macho-par-excellence de Québec puisque nous étions trop HOMOSEXUEL pour une certaine clientèle et qu’on dérangeait », peut-on lire dans la publication.

D'après ce que la personne indique, une employée du Dagobert serait venue l'informer que des clients réguliers étaient d'avis que le groupe n'avait pas sa place à cet endroit. « Certains clients trouvaient que nos vêtements dérangeaient, nos mouvements de danse dérangeaient, mais surtout que nos personnes dérangeaient. L’employée nous a donc demandé de quitter avant que cela finisse en bataille. »

« Je suis encore choqué. On ne faisait que danser et avoir du plaisir. Of course on avait l’air gay. CAUSE WE ARE. And i'll never be ashamed of it.

« Je condamne les clients homophobes qui nous ont pointés du doigt, lancé des bouchons de liège, et discriminé afin que l’on parte. Je condamne les employés du Dagobert qui sont clairement au courant de ces situations et qui préfèrent fermer les yeux, au détriment d’avoir un environnement sécuritaire et inclusif pour les clients. Je condamne tous les gens qui acceptent ce type de situation ou les encouragent », conclut le message.

Le lundi 11 juillet, Narcity a contacté l'auteur de cette dénonciation pour avoir plus de détails sur les derniers développements liés à cette situation. Cet article sera mis à jour dès qu'une réponse sera donnée.

La réaction du Dagobert

Suite à cette publication, l'établissement ciblé a répliqué en partageant une « rectification des faits », en story Instagram, vers 17 h, dimanche soir.

D'après ce qu'on pouvait y lire, les propos partagés à leur égard étaient « mensongers ». Confirmant qu'il y a bel et bien eu des client.es homophobes qui ont tenu des propos irrespectueux, le Dagobert affirme que l'employée a demandé au groupe visé de se déplacer dans le but de les protéger le temps d'expulser les individus homophobes.

La réponse du bar se terminait en déclarant : « Difficile de croire que la diversité est devenue celle qui "bully" sur la réputation de personnes et d'entreprises. »

Cette story a ensuite été supprimée. Ce lundi, l'établissement a partagé de nouveaux détails avec Narcity.

« Le Dagobert n'a tenu aucun propos homophobes, n'a soutenu aucun client homophobe et ne tolère aucune l'intolérance quant à la diversité.

« Après avoir enquêté sur l'événement en question, avoir parlé avec les clients plaignants, parlé avec nos employés et analysé nos caméras de surveillance, nous ne voyons aucun manque de respect, aucune notion sur l'orientation sexuelle », nous a-t-on indiqué.

Le club poursuit en expliquant : « Des clients ne supportaient pas que certains clients dansent devant leur table et la serveuse leur a demandé d'aller danser sur le dancefloor. À aucun moment des mots pouvant laisser croire que l'orientation sexuelle des clients était en cause ont été prononcés. Les clients plaignants ont sous-entendu que c'était parce qu'ils étaient homosexuels. »

Le Dagobert, qui se positionne contre l'homophobie et qui assure prôner l'ouverture à la diversité depuis plus de 40 ans, a laissé savoir que la situation a été prise au sérieux.

« Nous n'accepterons jamais l'intolérance à la diversité. Tout employé qui remettrait en cause nos valeurs serait congédié. »

L'établissement termine en précisant : « Nous pouvons nous mettre à la place du plaignant et comprendre une certaine susceptibilité dans un événement de la sorte, mais nous croyons tout de même qu'il a écrit trop rapidement sans connaître tous les faits et c'est dommage. »

Les avis sur Google

Avis sur Google \u00e0 propos du Dagobert.Avis sur Google à propos du Dagobert.Google Reviews

Depuis que toute cette situation est devenue virale sur les réseaux sociaux, de nombreuses personnes ont appuyé les plaignant.es en rapportant les comportements dénoncés via des avis sur la page Google du Dagobert.

« Les valeurs projetées de l’entreprise ne me correspondent aucunement. L’homophobie en 2022 est INACCEPTABLE et accepter de tel comportement l’est d’autant plus », peut-on lire dans un avis publié vers minuit le lundi 11 juillet.

Avis sur Google \u00e0 propos du Dagobert.Avis sur Google à propos du Dagobert.Google Reviews

Au moment d'écrire ces lignes, le Dagobert compte 718 avis et a une cote de 3,2 étoiles.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Recommandé pour toi

Loading...