Voici précisément ce que tu dois savoir si ta région est en zone rouge au Québec

Non, ce n'est pas un retour à la case départ, mais presque.
Journaliste nouvelles, Narcity Québec
Voici précisément ce que tu dois savoir si ta région est en zone rouge au Québec

L’expression « déjà-vu » prend tout son sens depuis les dernières heures au Québec, alors que plusieurs régions du Québec se voient être de retour en confinement temporaire. Voici ce qu’implique de vivre en zone rouge.

C’est avec « le cœur gros » que le premier ministre François Legault a annoncé, en début de soirée hier, le « retour en arrière » pour trois régions du Québec.

Il était d’ailleurs accompagné du directeur national de la santé publique, Dr Horacio Arruda, et du ministre de la Santé, Christian Dubé.

Du 1er au 28 octobre, les régions de la Capitale-Nationale, à l’exception de Portneuf et Charlevoix, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), le secteur de Saint-Jérôme et Chaudière-Appalaches seront à nouveau confinés.

La sélection de l'éditeur : Voici exactement ce qui sera ouvert et fermé dans les régions en zone rouge au Québec

Sommes-nous de retour en confinement?

Pas nécessairement. Bien que François Legault demande aux populations en zone rouge de ne pas socialiser pour le prochain mois, la vie ne s'arrêtera pas comme en mars dernier.

La grande majorité des commerces des régions du Grand Montréal, de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches resteront ouverts, mais sous certaines restrictions.

Les centres commerciaux garderont leurs portes ouvertes. Même chose pour les gyms et les établissements de soins personnels et esthétiques, comme les massothérapeutes ou les coiffeurs, qui sont maintenus.

En revanche, le passage en zone rouge est une mauvaise nouvelle pour les tenanciers de bars ou les restaurateurs. Tout comme les salles de spectacles, de théâtre et de cinéma, ils devront fermer leurs portes.

Seules les commandes pour emporter et les livraisons pourront avoir lieu.

Pas de visite chez l'ami

Le premier ministre Legault hier l’a dit: « Pas de partys, pas de soupers en famille, entre amis » pour les 28 prochains jours, et ce, dès le 1er octobre.

« Les gens ont profité de l’été. Ils ont eu du plaisir. On a vu des images circuler, a-t-il précisé. La situation est désormais critique. Il faut maintenant revenir un peu en arrière. »

Donc, tout visiteur d’une autre adresse ne pourra se pointer chez toi. Idem pour les rassemblements privés intérieurs. Si tu manifestes, c'est avec un masque. 

Les seuls individus acceptés dans une résidence sont les proches aidants, la main d’œuvre pour des travaux prévus ou des personnes offrant un service de soutien ainsi qu’un ou qu’une conjointe habitant à une autre adresse. Le tout, un visiteur à la fois. 

Si tu as bloqué ta toilette parce que tu as utilisé trop de papier, ne t’inquiète pas; un plombier pourra passer.

Qu'en est-il des écoles en zones rouges?

Pour l’instant, il n’y a pas de changement au programme. Les établissements scolaires qui sont situés dans les trois régions en zone rouge restent ouverts, à moins d’avis contraire, comme à l’école secondaire Gérard-Fillion à Longueuil.

Selon Covid École Québec, près de 600 écoles sont aux prises avec une ou des éclosions de COVID-19 depuis la rentrée scolaire. 

Jean-Michel Clermont-Goulet
Journaliste nouvelles, Narcity Québec
Recommandé pour toi
Loading...