Mobile sign in image
Sign in
FR - Nouvelles

Un extrait controversé de Richard Latendresse fait réagir au Québec et il se défend

Il affirme ne pas avoir dit le mot raciste que plusieurs ont entendu.
Un extrait controversé de Richard Latendresse fait réagir au Québec et il se défend

Ce mardi, un extrait controversé d'une vidéo de Richard Latendresse a fait réagir les Québécois et il s'est défendu peu de temps après.

Le 16 juin, une vidéo du journaliste, qui est correspondant à Washington pour TVA Nouvelles, a commencé à circuler sur les réseaux sociaux. Dans cet extrait, qui daterait du 13 juin, on le voit relater le décès d'un homme noir aux États-Unis lors du journal télévisé de 22 h 00.

Or, Richard Latendresse bafouille légèrement durant son intervention et plusieurs ont cru qu'il allait prononcer le N-Word avant de se reprendre et dire « un Noir ».

L'extrait a causé une polémique sur les réseaux sociaux. Une publication Instagram le partageant a notamment été visionnée plus de 15 000 fois.

Une pétition a aussi été lancée demandant le renvoi du journaliste et celle-ci a déjà reçu plus de 2 700 signatures.

On y affirme que « Richard Latendresse a émis un propos raciste et ignorant avec tant de nonchalance en direct ».

« TVA Nouvelles permet à ses journalistes d'utiliser des termes péjoratifs et racistes alors qu'ils s'adressent aux Québécoises et Québécois. C'est tout à fait inacceptable ».

Le principal intéressé s'est ensuite défendu dans une série de messages sur Twitter.

« On m'attribue un mot que je n'ai JAMAIS dit », affirme-t-il. « C'est inacceptable de me prêter des intentions. »

Il poursuit en expliquant que le mot qu'il allait utiliser était « individu », mais qu'il s'est corrigé pour être plus précis dans sa description de la victime.

Il a fini sa clarification en déclarant que ceux qui le connaissent et ont suivi sa carrière savent qu'il est « toujours sensible au contexte dans lequel il a réalisé son travail », particulièrement durant les temps difficiles des dernières semaines aux États-Unis.