Mobile sign in image
Sign in

Après avoir partagé plusieurs images de son séjour dans le Sud qui ont fait réagir, la Montréalaise Maggie Jade affirme que les voyageurs ne sont pas un problème.

L'influenceuse avec plus de 51 000 abonnés sur Instagram a dernièrement été exposée sur la page @denoncer.influenceurs alors qu'elle est à Cuba malgré les restrictions gouvernementales concernant les voyages non-essentiels. 

La sélection de l'éditeur : Béatrice Bouchard, la jumelle d'Eugénie, révèle des détails sur leur relation difficile

Ce ne sont pas les voyageurs ou les gens qui font le party le problème…Maggie Jade

Lors de story partagées le 6 janvier, elle dit avoir l'impression que « ça fait un an qu'on niaise » avec la pandémie et les mesures adoptées :  

« Le problème c'est que le virus va toujours être là, même si on s'empêchait tous à 1000 % pendant un an. »

Maggie aborde ensuite le fait que les travailleurs de la santé ne devraient pas s'emporter contre les voyageurs puisqu'il est de leur travail de soigner tous les patients : 

« C'est leur choix à eux. Si j'étais infirmière, je serais contente pour les gens qui choisissent d'y aller, même si quelqu'un revient malade à l'hôpital. […] Anyways, il y en a d'autres qui reviennent malades en ayant suivi les règles. »

L'influenceuse poursuit en expliquant qu'elle est parfois « maladroite et impulsive » lorsqu'elle s'exprime et s'excuse si elle vexe les gens, mais que les internautes ne devraient pas l'attaquer personnellement.

« Me dire que je ne pense pas à la vie des autres pour ensuite me dire […] "je te souhaite que tu contamines toute ta famille," ça ne fait aucun sens », confie-t-elle. 

Depuis les derniers jours, les personnalités publiques dans le Sud font beaucoup jaser sur les réseaux sociaux.

Il y a entre autres la chanteuse Safia Nolin qui déplore les conséquences que les touristes peuvent avoir sur la situation des endroits visités.

Plusieurs voyageurs sont exemptés de la quarantaine à l'hôtel au Canada et voici pourquoi

Certains n'ont pas à payer jusqu'à 2 000 $ pour le séjour à l'hôtel.

On sait que tous les voyageurs qui reviennent au Canada en avion doivent maintenant faire une quarantaine de trois jours à l'hôtel — à leurs frais — pour attendre les résultats du test de dépistage à la COVID-19.

Ce séjour peut être coûteux, mais le gouvernement a prévu plusieurs exemptions à la quarantaine et ça pourrait te concerner.

Continuer à lire Show less

Les voyageurs qui veulent éviter la quarantaine obligatoire de trois jours à l'hôtel à leur arrivée au Canada semblent déjà avoir trouvé des moyens d'y parvenir. 

Même si cette mesure pour tous les voyageurs qui arrivent au pays par avion entrera en vigueur qu'à partir du 22 février, certains sont déjà parvenus à l'éviter, et du même coup, à échapper aux milliers de dollars à débourser en frais. 

Continuer à lire Show less

Ce vendredi 12 février 2021, Justin Trudeau s'est prononcé sur une date d'entrée en vigueur de règles plus strictes pour les voyageurs de retour au pays.

Le premier ministre a donc annoncé que la quarantaine obligatoire de trois jours à l'hôtel entrera en vigueur d'ici la fin du mois de février.

Continuer à lire Show less

Depuis le 31 janvier dernier, des mesures frontalières plus strictes sont entrées en vigueur au Canada pour restreindre les voyages non essentiels. D'ailleurs, une nouvelle restriction a été annoncée ce 9 février concernant les voyageurs qui arrivent en voiture au pays. 

Justin Trudeau a indiqué sur Twitter qu'à partir du 15 février prochain, « lorsque vous revenez au Canada par les frontières terrestres, vous devrez fournir un résultat de test PCR négatif remontant à un maximum de 72 heures ». 

Continuer à lire Show less