Sign in
FR - Nouvelles

Voici les règles si tu dois te déplacer d'une région à l'autre au Québec ce mois-ci

« Je ne peux pas aller me rassembler avec des gens dans une zone orange ou jaune. »

Depuis minuit cette nuit, trois régions du Québec sont en « alerte maximale » pour contrer la propagation de la COVID-19 sur leur territoire. Si tu vis en zone rouge et souhaites manger dans un resto d’une région, il faudra attendre.

La ministre de la Santé publique, Geneviève Guilbault, en a énoncé les grandes lignes du décret ministériel, hier, lors d’une conférence de presse.

De manière générale, les déplacements interrégionaux ne seront pas interdits, mais non recommandés, à moins qu’ils soient jugés « essentiels », comme pour étudier ou travailler.

La sélection de l'éditeur : 7 jobs en télétravail qui embauchent pour 18 $ de l'heure et plus au Québec

Ainsi, les règles applicables dans une région rouge s'appliquent aux résidents, même s'ils sortent de leur territoire, peut-on lire dans le décret.

« Moi, j'habite à Québec, dans le rouge. Je ne peux pas aller me rassembler avec des gens dans une zone orange ou jaune, parce que mes interdictions se transposent et me suivent », donne en exemple la ministre Guilbault.

Lundi, le premier ministre Legault a précisé que des policiers seront présents sur les routes pour rappeler cette recommandation.

Dans un communiqué, le ministère précise que des opérations « pourraient aussi être réalisées » dans les bars et les restaurants afin de s'assurer que les résidents « rouges » ne fréquentent pas d’endroits similaires en zones oranges et jaunes.

« Des amendes pourront être imposées aux récalcitrants », indique-t-on.