Alors que le Québec croyait être complètement sorti de la première vague de cette pandémie de COVID-19, les dernières semaines viennent prouver le contraire. Plusieurs personnes ont fréquenté des bars du Grand Montréal et certains sont devenus des foyers d’éclosion malgré eux.

Bien que les vacances de la construction viennent de commencer, la situation demeure stable au Québec. En revanche, le gouvernement se dit « préoccupé » par les rassemblements privés de plus de dix personnes des dernières semaines.

Qui dit rassemblements, dit risques de contamination, et ce, dans les campings et les bars.

La Santé publique a affirmé qu'elle a pu identifier quatre bars du Grand Montréal liés à de possibles éclosions.

Le tout grâce au dépistage massif effectué auprès de personnes ayant fréquenté des bars montréalais, là où l'attente pour se faire tester pouvait parfois atteindre cinq heures.

Sur l'île de Montréal, il s'agit du nouveau bar Le Minéral et le Renard, tous deux situés dans le Village, et du Nacho Libre, situé dans Rosemont.

Quant au quatrième, c’est le Mile Public House, situé dans le Quartier Dix30 à Brossard. Ce dernier a fait largement les manchettes, alors que des centaines de personnes s’y étaient attroupées au début du mois de juillet.

Geneviève Guilbault explique que « sur l'ensemble des cas de la semaine dernière, il y a eu 667 cas déclarés » et que, de ce total, 113 personnes infectées ont affirmé avoir fréquenté des bars.

« Attention », met en garde le Dr Richard Massé de la Santé publique, « on dit fréquenter des bars, mais ça ne veut pas dire que c’est à cet endroit que les personnes ont acquis la COVID-19. »

Il ajoute que ce sont des événements qui sont « petits, mais le nombre de personnes infectées peut être assez grand ».

Des 113 infectés, 65 ont visité l'un des quatre bars nommés par le Dr Massé et huit sont toujours sous investigation.

Le 10 juillet dernier, le bar La Voûte, situé dans le Vieux-Montréal, a déclaré qu’une cliente infectée à la COVID-19 aurait fréquenté son établissement.

À noter que tous les bars mentionnés ci-haut ont indiqué via leur page Facebook respective avoir fermé quelques jours afin que leur personnel se fasse tester et que les établissements soient désinfectés. 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter