Non seulement la deuxième vague s'abat sur le Québec, mais elle oblige maintenant le gouvernement à le reconfiner en partie. Fêtes, visites, rassemblements : voici exactement ce qui est permis en ce qui concerne les rassemblements privés dans le Grand Montréal.

Trois régions du Québec, dont Montréal, sont passées du mode alerte orange au mode alerte rouge en soirée, le 28 septembre.

Et c'est probablement avec un pincement au coeur que plusieurs citoyens doivent maintenant se soumettre aux 28 jours de mesures spéciales, du 1er au 28 octobre prochain.

La sélection de l'éditeur: Des rafales de 90 km/h vont secouer le Québec et on prévoit des pannes de courant

Impossible désormais de recevoir de la visite qui ne vit pas à la même adresse, dans une résidence privée, et ce, incluant sur ton terrain.

Exception faite pour une personne qui vit seule, on lui permet d'accueillir un autre individu d'une autre adresse.

Un proche aidant, une personne prodiguant des soins, les enfants en garde partagée ainsi que des ouvriers peuvent aussi visiter un domicile ou un chalet.

En ce qui concerne les rassemblements extérieurs dans les endroits publics, ils sont permis seulement si la distanciation de deux mètres est respectée.

Les manifestations aussi peuvent avoir cours, mais tous les manifestants doivent dorénavant y porter le masque.

Et pour les rassemblements de type religieux, comme des funérailles, c'est un maximum de 25 personnes qui peuvent y assister en même temps.

À noter qu'il est maintenant impossible de se réunir dans un bar, une salle à manger de restaurant ou encore une salle de spectacles, comme ils sont tous tenus de fermer pendant 28 jours.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications