Un vent d'indignation et de solidarité souffle sur le Québec depuis les événements entourant la mort de George Floyd la semaine dernière. Une grande manifestation a eu lieu le 31 mai dernier à Montréal, déplaçant des milliers de supporters de la cause. La Ligue des noirs nouvelle génération persiste et signe, organisant aussi une manifestation contre le racisme à Montréal le 7 juin prochain.

Partout au pays, plusieurs citoyens manifestent leur soutien envers George Floyd, cet homme afro-américain mort la semaine dernière sous le pied d'un policier blanc, à Minneapolis.

Un second rassemblement public est donc organisé par la Ligue des noirs nouvelle génération ce dimanche et met l'accent, elle, sur le racisme et la brutalité policière. 

Le point de rassemblement de cette manifestation se fera sur la place Émilie-Gamelin, de 10 h à 11 h. Le signal du départ sera donné à 11 h et cela devrait durer jusqu’à 13 h.

Les organisateurs rappellent l'importance d'apporter sur place : « masque, désinfectant à mains, chandail blanc et bouteille d’eau ».

Au total, ce sont six organisations qui se tiennent derrière cette seconde manifestation. 

Plus de 3 000 personnes sont déjà inscrites à l'événement Facebook, au moment d'écrire ses lignes.

« On pense que les gens vont sortir et qu'il y aura facilement 10 000 personnes », s'avance Anastasia Marcelin, directrice de la Ligue des noirs nouvelle génération.

La femme derrière la manifestation nous a d'ailleurs déclaré ce midi qu'elle serait réalisée en accord avec le Service de police de la Ville de Montréal.

« Les policiers étaient très ouverts, ils croient que c'est une bonne cause et ils ont compris que la semaine dernière, c'était pas des manifestants, les casseurs. Ils n'ont aucun problème avec nous », rapporte Anastasia Marcelin.

Il y aura donc plus de sécurité afin d'éviter le même genre de casse qui s'est produit dimanche dernier et qui est d'ailleurs déploré par la Ligue des noirs nouvelle génération.

En terminant, Anastasia Marcelin avait un message à livrer aux plus jeunes personnes racisées.

« Allez à l'école, éduquez-vous. Quand la police vous arrête, ne faites pas les thugs. Faites ce que la police demande pour que vous puissiez vous défendre ensuite. On ne veut pas défendre du monde qui n'accepte pas la loi. On veut aller à la guerre, au combat, pour ceux qui respectent la loi et les policiers. Et on veut que les policiers fassent la même chose à notre égard. »

D'autres manifestations se dérouleront en parallèle de celle de Montréal, mais à Sherbrooke et à Québec, le même jour.

Manifestation contre le racisme et la brutalité policière

Coût : gratuit

Quand : le dimanche 7 juin à 10 h, départ à 11 h

Adresse : place Émilie-Gamelin


Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications