Si tes menstruations ne sont pas toujours roses, tu peux tout de même te consoler, car ça se pourrait qu’elles te coûtent moins cher. Eh oui, plusieurs municipalités du Québec remboursent les produits d’hygiènes durables

Que tu utilises des serviettes sanitaires, tampons, coupes ou bien culottes menstruelles lors de tes règles, tu sais que c’est une dépense de plus.

Déjà que tu dois gérer ton flot et parfois même tes humeurs en plus, certaines villes et certains arrondissements à travers la province t’évitent de te ruiner pour quelque chose que Dame Nature a choisi.   

Ces subventions ont été mises en place dans le but d’encourager l’utilisation de produits hygiéniques réutilisables.

On compte parmi ceux-ci, plusieurs items d’hygiène féminine, mais aussi des couches lavables notamment. 

Au début de l’année 2020, déjà une quinzaine de municipalités au Québec remboursaient ces produits écoresponsables.

Cet été, plusieurs autres ont fait le saut et c’est un total de 22 régions qui proposent maintenant ce programme de subventions. 

Celles-ci varient selon les villes et le montant que tu peux récupérer varie entre 40 $ et 100 $ par personne et/ou par demande. 

Voici donc les 22 municipalités et arrondissements de la province qui offrent cette subvention.

  • Côte-des-Neiges—Notre-Dame-de-Grâce (Montréal)

  • Ahunstic-Cartierville (Montréal)

  • Rivière-des-Prairies—Pointe-aux-Trembles (Montréal)

  • Rosemont—La Petite-Patrie (Montréal)

  • Sud-Ouest (Montréal)

  • Belœil

  • Boisbriand

  • Chambly

  • Dorval

  • Ham-Nord

  • Mascouche

  • Matane

  • MRC Marguerite-D’Youville

  • Pointe-Claire

  • Prévost

  • Rosemère

  • Saint-Hippolyte

  • Saint-Jean-sur-Richelieu

  • Saint-Roch-de-L’Achigan

  • Saguenay

  • Salaberry-de-Valleyfield

  • Vaudreuil-Dorion

Si tu résides dans l’une de ces villes, on te conseille de te référer aux sites Web respectifs de celles-ci pour connaitre les démarches à suivre et les formulaires à remplir pour réclamer ton dû. 

Assure-toi de garder ta facture, car une preuve d’achat et de résidence est demandée dans la majorité des cas. 

Dans certains cas, comme à Belœil, ce sont des citoyennes qui auraient demandé à leur conseil municipal d’instaurer ce programme.

Alors, si ta ville ne se retrouve pas dans cette liste, tu sais ce qu’il te reste à faire. 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications