La question d'un possible couvre-feu au Québec est un sujet chaud en ce mercredi 6 janvier. De nombreuses spéculations ont été faites, mais il reste encore à savoir comment le gouvernement québécois appliquera cette potentielle décision.

En attendant la conférence de presse du premier ministre François Legault ce soir, à 17 h, voici comment les couvre-feux à travers le monde ont été appliqués pendant la pandémie.

La sélection de l'éditeur : Khate Lessard se tatoue elle-même et le regrette immédiatement

Europe

Depuis le début de la crise sanitaire, plusieurs pays européens ont mené le bal et imposé rapidement un couvre-feu aux endroits les plus touchés par la COVID-19.

Ces dernières semaines, des restrictions ont dû être réinstaurées en raison d'une augmentation des cas.

En Allemagne, la chancelière Angela Merkel a annoncé le 5 janvier une prolongation du confinement déjà en place au moins jusqu'à la fin janvier.

Selon le journal allemand The Local, plusieurs régions affectées par le virus, dont la Bavière, ne peuvent pas sortir de chez eux de 21 h à 5 h, à l'exception des professionnels ayant une bonne raison d'être à l'extérieur, et des urgences. 

Un peu plus sévère, le gouvernement français a décrété qu'à partir du 2 janvier, quinze départements sur les 101 formant le pays devront respecter un couvre-feu de 18 h à 6 h.

Ceux qui ne respectent pas cette mesure s'exposent à une amende de 135 euros et peut aller jusqu'à 3 750 euros si récidive.

En Grèce, un couvre-feu est en place de 22 h à 5 h. En général, on conseille à la population de rester à la maison entre 5 h et 22 h, sauf pour le travail et des raisons de santé, majoritairement.

On apprend aussi dans le journal national espagnol El Pais que les gens doivent rester chez eux de 23 h à 6 h.

États-Unis

Les États-Unis sont actuellement l'endroit au monde avec le plus de cas de COVID-19 répertoriés, soit plus de 20 millions. En novembre 2020, plusieurs comtés des états de la Californie et de New York ont imposé un couvre-feu pour une durée d'un mois. À l'ouest, on a privilégié un ordre de rester à la maison de 22 h à 5 h, alors qu'à l'est, on exigeait plutôt aux bars, restaurants et gyms de fermer à 22 h.

Toujours en novembre, l'Ohio avait lui aussi restreint les sorties de 22 h à 5 h, et ce, pour 21 jours.

Le New York Times, qui fait état de ces mesures, rapporte que les gouverneurs ont pris ces décisions pour éviter les contacts, et ce, sans trop nuire à l'économie.

Australie

L'Australie est l'un des pays où le confinement a été le plus sévère cet été. Ça semble avoir été payant, puisqu'on compte actuellement 284 cas actifs sur tout le territoire, et aucun cas aux soins intensifs.

Le pays a adopté un confinement strict de quatre mois durant lequel tous les commerces étaient fermés, sauf les épiceries et les hôpitaux. Plusieurs régions y ont aussi appliqué un couvre-feu nocturne.

Le 8 novembre 2020, la ville de Melbourne est sortie d'un confinement qui a débuté en juillet, rapporte l'Associated Press.

Les citoyens peuvent maintenant voyager à plus de 25 kilomètres de chez eux, et les commerces ont été rouverts.

Partage ton histoire
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications