Tout porte à croire que la deuxième vague de COVID-19 balaie le Canada d'un océan à l'autre, alors que le nombre de cas au pays a doublé en moins de deux mois.

C'est ce qui ressort des plus récentes données disponibles sur le site web du gouvernement du Canada, qui offre un bilan depuis le début de la crise sanitaire au pays.

Du côté de l'Université John Hopkins, qui dénombre les données mondiales sur la COVID-19, le Canada a franchi les 400 000 ce vendredi 4 décembre.

La sélection de l'éditeur : Legault propose de « faire des siestes » au lieu de se rassembler et ça fait réagir

Plus de 200 000

cas dénombrés d'octobre à aujourd'hui

À plus de 1 000 cas journaliers au Canada et en Ontario, notamment, le pays a vu son total de cas positif doublé en moins de deux mois.

À titre de comparaison, quatre mois se sont écoulés entre le premier cas positif déclaré au Canada, en février, et le passage au 100 000e, en juin.

Puis est venu le déconfinement graduel au Québec, entre autres, où les règles sanitaires étaient moins strictes.

Il aura fallu un autre quatre mois pour que le nombre de cas double, passant à 200 000 personnes infectées en octobre.

L’Alberta et la Colombie-Britannique sont également durement touchées par la deuxième vague, avec plus de 1 000 cas par jour.

Rappelons que le premier ministre François Legault a affirmé hier, en point de presse, que « les trois prochains mois vont être les pires de la pandémie ».  

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications