Après avoir annoncé qu’ils comptaient aller à l’encontre des règles sanitaires dès jeudi, les quelque 260 gyms en zone rouge membres d’une coalition reculent et ne rouvriront pas leurs portes, optant plutôt pour une manifestation.

C'est ce que la coalition des centres d'activités physiques du Québec a annoncé par voie de communiqué, ce mercredi.

Elle avait interpelé le premier ministre François Legault lundi dernier, lui mentionnant qu'elle allait recommencer à accueillir leur clientèle dès le 29 octobre, après le défi 28 jours

Devant cette dérive autoritaire, nous avons pris la décision d'inviter plutôt nos clients à une contestation « santé » devant nos installations.


La coalition des centres d'activités physiques du Québec

Cette annonce survient alors que le premier ministre a affirmé la veille en point de presse que son gouvernement allait adopter un décret « pour qu’il y ait des amendes non seulement pour les propriétaires, mais pour les clients ».

La coalition affirme que cette manifestation sera « pacifique et en conformité avec les règles sanitaires ».

« [Ce] sera le premier pas d’un mouvement que nous souhaitons voir grandir afin que le gouvernement Legault réalise qu’il ne peut gouverner uniquement pour le Covid », précise le communiqué.

Ainsi, les clients des différents centres de santé et de conditionnement physique en zone rouge sont invités à manifester devant leur établissement respectif, dès 8 h 30, jeudi matin.

Rappelons que François Legault a prolongé le confinement jusqu’au 23 novembre. Toutefois, la situation pourrait être révisée dans les quatorze prochains jours.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications