À un peu plus de trois semaines de Noël, il semble qu’une majorité de Canadiens soient en faveur d’interdire les rassemblements du temps des Fêtes, COVID-19 oblige.

C’est ce que révèle un récent sondage que la firme québécoise Léger a mené auprès de 1 516 Canadiens.

De ces personnes sondées, 71 % ont affirmé avoir changé leurs plans du temps des Fêtes, alors que la deuxième vague de COVID-19 frappe toujours. 

La sélection de l'éditeur : COVID-19 : Le Québec enregistre son pire bilan quotidien de toute la pandémie

60 %

des Canadiens favorables à une interdiction des rassemblements des Fêtes

 

La crainte de contracter le nouveau coronavirus pèserait aussi dans la balance, puisque 45 % des Canadiens sondés ont peur d’être exposés à la COVID-19 lors des rencontres familiales et amicales.

Rappelons que François Legault rendra sa décision finale sur les deux rassemblements permis du 24 au 27 décembre la semaine prochaine.

Quant à l’arrivée d’un possible vaccin dans les prochains mois, près de la moitié des répondants se disent « pas très inquiets » que le Canada traîne de la patte quant à la réception des doses d’un nouveau remède. 

« [Les Canadiens] estiment que quelques mois ne feront pas une grande différence », précise le sondage.

Toutefois, ils sont 37 % à être « très inquiets », affirmant que « nous devons commencer la vaccination le plus tôt possible ».

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications