Lors de l’annonce de l’arrivée de l’émission Chez Marie-Mai sur Canal Vie, le public a appris que l’autrice-compositrice-interprète s’achetait une maison seule. Dans le premier épisode, Marie-Mai et son conjoint font le point sur les raisons pour lesquelles ils vivent séparément. 

Parents de la jeune Gisèle, Marie-Mai et David Laflèche se sont ouverts sur leur relation dans l’épisode.

La chanteuse explique d’un ton serein le cheminement qui l’a mené à prendre cette décision qui pourrait paraître hors norme.

« Je me sentais un peu dans une période de transition et je me posais beaucoup de questions sur ma carrière, ma vie personnelle », confie-t-elle.

« Donc on a décidé de mettre la maison à vendre. Puis dans toute cette transition-là, j’ai comme eu un peu le désir d’essayer des trucs différents puis ça m’a emmené à chercher une maison seule. »

Elle dit être consciente de la particularité de la situation, mais qu’elle y voit beaucoup d’effets positifs.

« Je sais que de l’extérieur ça peut avoir l’air d’être un mode un peu inhabituel parce que… parce qu’on n’est pas séparé Dave et moi, on essaie des choses différemment.

« Là, j’ai l’impression qu’avec ces deux maisons-là, lui peut être qui il est à 100 %, pis moi je peux être qui je suis à 100 %, puis ça n’enlève rien à notre relation. Ça fait qu’on est ensemble pour le meilleur. »

De plus, le couple ressent qu’en se permettant de vivre ainsi, ils pourront travailler sur leur couple et sur eux-mêmes sans pression.

« Et puis en même temps, individuellement, en travaillant sur nos trucs, si on avait certains patterns dans notre relation où on avait beaucoup d’attentes l'un envers l’autre. Pis ça, un moment donné, ça peut devenir étourdissant.

« Mais quand l’amour n’est pas en question, quand deux personnes s’aiment, mais ont des choses à travailler d’un bord comme de l’autre, je trouve ça beau de se donner un peu de perspective, de se donner la chance de travailler sur soi pour être une meilleure équipe et pour moi, c’était de retrouver mon indépendance. »

Dave a lui aussi fait le mérite de ce nouvel arrangement, autant pour eux que pour leur fille : 

« Je trouve que la vie fait en sorte qu’on a une opportunité, puis y’a de la lumière qui s’est allumée des deux côtés, pis on est en train d’apprivoiser une nouvelle manière de faire les choses…

« Cette décision-là qu’on a prise, je la vois dans les yeux de Gisèle. Je vois ma fille qui est épanouie parce qu’elle voit son papa qui est très heureux puis elle voit sa mère de la même manière. Je fais comme OK, oui, je pense qu’on est vraiment à la bonne place. » 

Marie-Mai rappelle que la famille conventionnelle, comme la société la voit, n’est pas un moule auquel il faut se conformer à tout prix : 

« Je pense qu’aujourd’hui plus que jamais, c’est important de sortir un peu du mode conventionnel. Parce que nous, on grandit avec une famille unie, c’est une maison, c’est les deux voitures et faut qu’on rentre là-dedans.

« Alors que quand l’amour est là, à quoi ça ressemble le quotidien, à quoi ça ressemble la réalité, on s’en fout, dans le fond. »

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications