Sign in
FR - Divertissement

Le comportement de Charles à Star Académie crée un débat entre les fans

Trop d’émotions pour le public?

Sur les réseaux sociaux, le public n'est pas indifférent envers Charles de Star Académie, suite à la diffusion du deuxième post mortem, le lundi 22 février.   

Après le deuxième variété, les candidats étaient de retour à l'académie pour recevoir des commentaires de Lara concernant leurs performances durant le spectacle. Charles s'est alors montré émotif quant au départ d'Olivier et devant le discours de Lara à son égard, ce qui a fait réagir. 

La sélection de l'éditeur : 8 crédits d'impôts que tu peux demander au Québec et qui vont te faire économiser

Certains soulignent qu'il ne sait tout simplement pas comment gérer ses émotions et qu’il faut être un peu plus patient envers lui en observant comment il avancera. 

Star Académie TVA | Facebook

D'autres trouvent que le candidat a une profonde sensibilité, mais qu'il est tout de même capable de bien recevoir les feedback

Star Académie TVA | Facebook

Quelques-uns reviennent plutôt sur sa performance sur scène et lui reprochent de prendre trop de place par rapport au reste des participants ainsi qu'aux côtés des invités comme Roch Voisine. 

Star Académie TVA | Facebook

Si certains trouvent que Charles dérange par sa sensibilité et l'énergie qu'il dégage sur scène, plusieurs l'encouragent et souhaitent que les critiques négatives à propos de lui cessent. Ils croient en lui et en ses différents talents. 

Star Académie TVA | Facebook

Des téléspectateurs ont même laissé savoir que c'est justement le fait d'assister à ces moments de « faiblesses » qui est beau à voir dans le cadre de Star Académie.

Star Académie TVA | Facebook

De retour devant leur écran pour cette rentrée télévisuelle, les téléspectateur.trices du Québec ont pu découvrir, ce 13 septembre, deux des nouveaux célibataires de Si on s'aimait, dont Stéfanie. Mais pour certain.es, son visage était plutôt familier, car l'infirmière de 41 ans n'en est pas à sa première téléréalité.

Si plusieurs ont relevé sa ressemblance avec Véronique Cloutier, surtout dans la manière qu'elle s'exprime, d'autres l'ont carrément reconnue de son passage à l'émission Un souper presque parfait.

Continuer à lire Show less

L'île de l'amour et ses candidats aux corps parfaits : faut qu'on jase de la première

Ce dimanche 12 septembre était bien occupé pour les amateurs.trices de téléréalités au Québec : l'ultime audition d'Occupation Double ainsi que la grande première de L'île de l'amour avaient de quoi faire jaser.

Les critiques pour le lancement de L'île de l'amour, on les voyait venir de loin. Depuis le grand dévoilement, les célibataires qu'on appelle les insulaires (même s'ils sont sur une péninsule et non une île) ont des silhouettes qui répondent à tous les critères de beauté les plus superficiels. Malgré la critique, la production a répondu de manière assez assumée. Elle le sait qu'il n'y a aucune diversité corporelle, et elle ne visait pas du tout en avoir :

Continuer à lire Show less

Non, ce n'est pas l'un.e des cinq leaders politiques présent.es lors du débat des chefs en français qui a volé la vedette et conquis le pays, mais bien Charles Leduc, un Québécois de 11 ans. Il a été choisi pour poser une question sur l'environnement et il a fait craquer tout le monde.

Lui, sa préoccupation, c'est ce que les chef.fes feront s'iels sont élu.es à la tête du pays pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et promettre un meilleur avenir environnemental.

Continuer à lire Show less

Voilà, c'est fait. Les quatre principaux chefs politiques ont croisé le fer lors du Face-à-Face 2021 diffusé sur les ondes de TVA, ce jeudi 2 septembre. Les Québécois et les Québécoises ont pu se faire une idée plus concrète des programmes électoraux des différents partis, mais plusieurs ont accroché à certains moments clés.

Pendant deux heures, Justin Trudeau (Parti libéral du Canada), Erin O'Toole (Parti conservateur du Canada), Yves-François Blanchet (Bloc Québécois) et Jagmeet Singh (Nouveau Parti démocratique) ont échangé sur trois grands thèmes, soit la pandémie, la relance économique et le Canada de demain.

Continuer à lire Show less