Recherche sur Narcity

Claudie Mercier réagit à la controverse d'OD Martinique et ça lui « brise le cœur »

« OD fut la plus belle expérience de ma vie. »

Éditrice junior, Narcity Québec
​Claudie Mercier. Droite : Philippe, Isaack et Jonathan d'OD Martinique.

Claudie Mercier. Droite : Philippe, Isaack et Jonathan d'OD Martinique.

La controverse d'OD Martinique fait jaser. Ce samedi 22 octobre, l'ancienne participante d'Occupation Double Afrique du Sud, Claudie Mercier, a réagi à la situation en story Instagram, alors que la production de l'émission a perdu plusieurs commanditaires et que des candidats ont été expulsés à cause d'accusations d'intimidation.

« Ça fait plusieurs jours que je réfléchis à comment aborder la situation qui se déroule présentement à OD. Je suis passée par une gamme d'émotion en tant qu'ex-candidate moi-même. Je tiens à dire que ça me brise vraiment le cœur de voir tout ce qui se passe en ce moment. [...] Tout comme vous, je n'ai pas apprécié les images montrées, je n'ai pas apprécié les comportements », a-t-elle amorcé.

Elle a ensuite expliqué que le show est une télé-réalité et que « malheureusement, dans la réalité, on en voit de toutes les couleurs, même si les couleurs sont moins belles parfois ». Selon Claudie Mercier, OD vient soulever plusieurs enjeux que l'on peut observer dans la société, ce qui a pour conséquence de provoquer des débats.

« Par contre, de soulever l'intimidation en intimidant soi-même WHAT? » s'est-elle offusquée, avant de rappeler que les participant.es sont des êtres humains.

« Ils font des erreurs tout comme nous en faisons tous les jours. Évidemment, certaines erreurs sont hyper problématiques (et je ne les excuse par pour autant), mais plusieurs réactions le sont aussi. Je pense juste aux candidat.es qui ont "bien fait.es ça" et qui se retrouvent dans cette polémique hors de leur contrôle. Leur aventure est complètement gâchée et ça, ça me fend le coeur, car OD fut la plus belle expérience de ma vie. J'ai le cœur brisé de voir qu'iels n'auront pas la même expérience que moi », a-t-elle ajouté.

@claudiemercier_ | Instagram

Claudie Mercier a également déclaré qu'elle espérait que les Québécois.es en apprennent plus de cette situation, en se questionnant sur les réactions que l'on peut avoir qui vont « au-delà de l'intimidation ».

« Je me suis fait intimidée beaucoup lorsque j'étais jeune et savez-vous quoi? Je pardonne mes intimidatrices et elles sont de super bonnes personnes malgré tout. Parfois, le contexte peut amener des comportements différents. À OD, le contexte est spécial. Je le répète, je n'excuse en rien le comportement de certain.es candidat.es, mais je ne crois pas qu'une personne soit toute blanche ou toute noire », a-t-elle poursuivi.

Elle a fini par conclure en lançant un message de paix à ses abonné.es.

« Apprenons à pardonner, ça libère vraiment. J'envoie douceur et amour à tout le monde. Je pense qu'on recherche tous et toutes ça au final. J'espère que les familles des candidat.es et les candidat.es seront bien accompagné.es dans cette épreuve. Aimez les gens autour de vous, pardonnez et soyez généreux.euse. Je vous aime, merci d'être vous », a-t-elle déclaré.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

    Maïlys Kerhoas
    Éditrice junior, Narcity Québec
    Maïlys Kerhoas est assistante éditrice chez Narcity Québec. Elle est spécialisée en nouvelles locales et réside à Montréal.
Recommandé pour toi

Loading...