Recherche sur Narcity

Claudie d'OD s'excuse après sa photo controversée en «soutien aux communautés autochtones»

Une série de « selfies » qui ne passe pas.

Rédactrice en chef, Narcity Québec
Claudie Mercier publie une photo controversée en «soutien aux communautés autochtones»

Ce jeudi 1er juillet, le traditionnel rouge porté généralement pour les célébrations de la fête du Canada était remplacé par le orange, alors que nombreux.ses sont les Canadien.nes ayant répondu à l'appel en signe de soutien aux Premières Nations. Claudie Mercier, youtubeuse et influenceuse que tu as sans doute connue à Occupation Double Afrique du Sud, a décidé de publier une série de photos « en solidarité aux communautés autochtones » qui a semé la controverse sur les réseaux sociaux.

Plus tard ce premier juillet, la personnalité publique a retiré la série de photos, et a partagé un long message d'excuse.

Qu'est-ce qui a fait réagir?

La créatrice de contenu a publié, ce 1er juillet, une série de photos « selfies » le sourire aux lèvres, en bikini orange vif, étendue sur son lit.

Accompagnant celles-ci, on pouvait lire :

« WHY ORANGE TODAY? Solidarité envers les communautés autochtones. Pour rendre hommage aux victimes des atrocités vécues dans les pensionnats, portons fièrement la couleur orange pis en maillots de bain (si possible) pour faire réagir encore plus. 🧡 »

Suite à plusieurs messages qui dénotaient un manque de sensibilité envers cette journée sombre, Claudie a rectifié le tir.

Ses excuses publiques

Elle a retiré la série de photos de son compte Instagram, et pris la parole pour s'excuser :

« Je comprends, je vous ai lu, je vous ai entendu, et je suis d'accord avec vous. Derrière ma dernière publication, j'avais juste envie de montrer que je portais du orange et que c'était en soutien aux victimes des pensionnats, et je voulais juste montrer mon soutien aux communautés autochtones. Je suis consciente que je ne l'ai peut-être pas fait de la bonne manière, mais j'avais tellement vu de monde aujourd'hui publier des photos d'eux, le sourire aux lèvres : "Oh, je porte du orange aujourd'hui", que j'étais comme : "Ah bien je vais faire la même chose."

« [...] Ça n'a jamais été pour mal faire et je comprends que vous m'envoyez du hate, mais j'ai compris et je prends mes responsabilités à 100%.

« [...] Je suis humaine, comme tout le monde. C'était tellement pas mal intentionné. [...] Jamais je n'ai envie d'abuser de mon white privilege. Bref, j'essaye juste d'être là pour les causes, bref, je ne veux pas jouer à la victime, j'ai juste de la peine. »

Elle termine en répondant aux personnes qui croyaient qu'elle avait profité de l'occasion pour promouvoir une marque de maillot de bain : « Loin de là, je portais juste un maillot de bain parce que je sais que les maillots de bain c'est plus accrocheur. Les gens regardent plus parce qu'on est une société qui sexualise beaucoup, donc je me suis dit : "Pourquoi pas, tant qu'à ça, parler de la journée et de pourquoi on devrait porter du orange." »

Claudie a terminé la journée en partageant des organismes/ressources où s'impliquer et/ou faire un don. Elle a remercié ses abonné.es qui l'aident à apprendre tous les jours.

Pourquoi est-ce qu'on portait le orange lors de ce premier juillet?

Partout au pays, les Canadien.nes ont été invité.es à annuler les festivités et porter un chandail orange en guise de soutien envers les Premières Nations, une décision qui a été prise suite à la découverte, entre autres, des restes de 215 enfants en Colombie-Britannique et de 751 tombes anonymes, la majorité étant d'enfants, sur le site du pensionnat autochtone de Marieval en Saskatchewan.

Les Canadien.es ont été encouragé.es à « cancel Canada Day » et à profiter de cette journée pour réfléchir aux injustices du passé et rendre hommage aux victimes.

Au niveau du gouvernement fédéral, le 30 septembre deviendra officiellement la première journée nationale pour la vérité et la réconciliation au Canada. Ce jour férié servira à « commémorer l'héritage tragique des pensionnats autochtones au Canada ».

La Ligne d'écoute d'espoir pour le mieux-être offre du soutien et des services d'intervention en cas de crise à tous les peuples autochtones du Canada, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, au 1-855-242-3310 et en ligne sur leur site Web.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

    Izabelle Bee
    Rédactrice en chef, Narcity Québec
    Izabelle Bee est la rédactrice en chef de Narcity Québec. Elle est spécialisée en téléréalités québécoises et contenu Rive-Nord de Montréal, et réside dans le Grand Montréal.
Recommandé pour toi

Loading...