Sign in
Élisabeth Rioux dévoile l'argent qu'elle fait avec Hoaka en un mois et c'est immense

La créatrice de contenu et entrepreneuse derrière la marque Hoaka, Élisabeth Rioux, est principalement connue pour sa relation transparente avec ses abonnés.

Celle qui s'est trop souvent fait demander combien d'argent elle gagne a décidé de le dévoiler, même si elle trouve que faire un gros salaire au Québec et en parler est peut-être mal vu.

La sélection de l'éditeur : 11 choses que tu veux savoir sur Claude Bégin, candidat à Big Brother Célébrités

1 150 000 $ Montant des ventes pour Hoaka en décembre 2020

C'est dans une vidéo partagée sur son compte YouTube qu'elle s'est lancée, en expliquant la réalité derrière ce gros montant.

En décembre 2020, Hoaka a fait 905 000 $ américains en ventes, soit près de 1 150 000 $ canadiens. Ce montant inclut ses trois verticales — les maillots de bain, les sous-vêtements et le loungewear Hoaka Apparel

La personnalité raconte toutefois que ce mois ne représente pas les ventes mensuelles en général : « N'oublions pas que ce montant est décembre, ce qui veut dire que ça inclut le Black Friday, le Boxing Day, et tout le mois de décembre, soit le plus gros mois de l'année. »

Élisabeth précise également que ce million de dollars n'est pas un profit, mais des ventes totales, desquels doivent être déduits les frais de fabrication, de transport et manutention, de main-d'œuvre, et plus encore. 

Elle explique aussi qu'Hoaka a eu des moments très difficiles en 2020 :

« (...) nous n'étions qu'une compagnie de bikinis, et n'avions pas la section Apparel, ni les sous-vêtements. Les bikinis étaient très difficiles à vendre à cause de la covid : personne ne voyageait, personne n'en avait besoin. (...) L'économie était mauvaise en général. »

L'entrepreneuse raconte que, pendant plusieurs mois cette année, elle perdait de l'argent jour après jour : « On ne faisait pas assez de ventes pour rembourser le coût de nos employés .»

L'arrivée et le succès de la vente de ses sous-vêtements, des produits dont les gens ont besoin annuellement, ont été un vrai soulagement et un bonheur pour la business. 

Élisabeth termine en expliquant que c'est la réalité de l'entrepreneuriat. Quand on fait beaucoup d'argent, il ne faut pas s'exciter et tout dépenser, parce que les périodes plus dures arrivent dans tous les secteurs.

« Si tu es trop stressé quand tu perds de l'argent, ce n'est pas le bon travail pour toi, parce que ça va arriver. »

Bamboo Underwear a doublé son chiffre d'affaires malgré le départ d'Élisabeth Rioux

La compagnie se lance dans le loungewear et les maillots très bientôt.

Après avoir connu un boom de popularité au cours des dernières années, les entrepreneurs derrière la marque de sous-vêtements québécoise Bamboo Underwear se sont présentés à l'émission Dans l'oeil du dragon, et on peut dire qu'ils ont su attirer l'attention. 

Dans l'épisode diffusé ce 19 avril, les quatre actionnaires de la compagnie soit Mathieu Landry-Girouard, Jules Marcoux, Philippe Ouellet-Thivierge et Hugo Garneau-Boisvert ont réussi à faire l'une des plus grosses ententes vues à l'émission. 

Continuer à lire Show less

Une nouvelle taxe instaurée au Canada en 2022

Une mesure qui risque de déplaire à bien des gens!

Le budget 2021 du gouvernement fédéral canadien, sorti le 19 avril, propose d'instaurer une nouvelle taxe sur les produits de luxe. Celle-ci fera en sorte que les Canadiens payeront plus cher certains achats.

À partir du 1er janvier 2022, Ottawa va imposer une taxe sur les voitures de luxe et les avions privés neufs qui ont un prix supérieur à 100 000 $. 

Continuer à lire Show less

Notre belle planète regorge de destinations merveilleuses à visiter. Sur tous les continents, plusieurs pays méritent de figurer sur ta liste de voyages futurs. On t'en présente neuf qui t'émerveilleront et te donneront envie de plier bagage. 

On dit souvent que « les voyages forment la jeunesse ». Et avec raison! Ces périples permettent de découvrir des cultures différentes et de faire des rencontres qui marqueront ta vie à tout jamais. 

Continuer à lire Show less

Hélène Boudreau se confie sur l'impact de la controverse UQAM sur son salaire OnlyFans

La controverse a fait exploser son salaire, mais aussi ses projets.

La finissante de l'UQAM qui a fait couler beaucoup d'encre en publiant sa photo la poitrine apparente, Hélène Boudreau, a abordé certains détails de ses revenus sur OnlyFans lors de son passage à Tout le monde en parle.

Suite aux nombreuses réactions, l'étudiante s'est entretenue avec Narcity pour donner plus de détails sur son OnlyFans, ainsi que sur les intentions derrière son contenu.

Continuer à lire Show less