Le dernier week-end de la semaine de relâche a été mouvementé en ce qui a trait aux rassemblements illégaux au Québec

Les policiers ont été appelés à intervenir dans plusieurs résidences privées et chalets à travers la province où des gens s'étaient réunis. Ceux-ci ont reçu des amendes assez salées. 

La sélection de l'éditeur : Le festival Montréal en Lumière est commencé et voici à quoi ça ressemble (PHOTOS)

36 personnes à Stoneham-et-Tewkesbury

Samedi soir, les policiers de la MRC de la Jacques-Cartier, dans la Capitale-Nationale, ont reçu un appel vers 20 h 30 concernant un rassemblement dans un chalet de Stoneham-et-Tewkesbury. 

Selon ce qu'a indiqué à Narcity le porte-parole de la Sûreté du Québec, Stéphane Tremblay, les policiers ont identifié 36 personnes à l'intérieur dudit chalet qui avait été loué pour un party. 

Ces personnes ont toutes reçu un constat d'infraction de 1 550 $ pour rassemblement illégal, pour un montant total de 55 800 $.

« Durant l'intervention il y a d'autres constats qui ont été émis pour des règlements municipaux soit pour insulter un agent de la paix ou entrave au travail des policiers », a ajouté M. Tremblay. 

L'intervention s'est terminée à 3 h du matin et les participants ont dû évacuer l'endroit. 

« À ce moment-là, les gens peuvent se rendre dans un hôtel, appeler un taxi, ils peuvent se trouver un autre endroit, mais ne peuvent pas rester sur place », précise l'agent de la SQ alors que les participants ont dû se déplacer pendant les heures de couvre-feu

24 personnes à Saint-Jules

Dans la nuit de samedi à dimanche, les patrouilleurs de la MRC de Robert-Cliche, dans Chaudière-Appalaches, sont intervenus dans une résidence de la rue des Moulins à Saint-Jules pour un rassemblement illégal. 

Sur place, ils ont constaté 23 personnes qui n'étaient pas résidents de l'endroit, dont plusieurs adultes et des mineurs. 

« Il y avait des gens qui se trouvaient à l'intérieur d'un garage d'une maison privée, il y avait vraiment une fête sur place », a expliqué M. Tremblay de la SQ.

Au total, ce sont 24 rapports d'infraction généraux qui vont être soumis au Directeur des poursuites criminelles et pénales. 

Une trentaine de personnes à Mascouche

Sur la Rive-Nord de Montréal, à Mascouche, les policiers se sont rendus dans une résidence unifamiliale dimanche après-midi où une fête se tenait. 

Selon le Journal de Montréal, une trentaine de personnes, âgées de 20 à plus de 70 ans, étaient sur les lieux.

Refusant de collaborer, les policiers auraient ensuite attendu jusqu'à 19 h 30 l'obtention d'un mandat pour rentrer à l'intérieur. 

Les contrevenants ont reçu des constats d'infraction de 1 550 $, en plus d'autres amendes pour non-respect du couvre-feu.