Les conseils ultimes pour gérer tes finances dans ta vingtaine selon Pierre-Yves McSween

« Si tu ne t’occupes pas de tes affaires, le milieu des affaires va s’occuper de toi… »
Finances à 20 ans: Pierre-Yves McSween offre quelques conseils pour mieux les gérer

Peu importe l’âge d’une personne, le monde des finances peut être un cauchemar, alors que d’autres s'y débrouillent parfaitement. Pierre-Yves McSween a quelques conseils pratiques pour mieux gérer ses finances dans la vingtaine.

Dans son dernier livre, Liberté 45, le comptable professionnel agréé (CPA) y va d’une stratégie globale : le plan VEI.

Ce plan consiste à faire augmenter sa valeur (V), épargner (E) massivement et investir intelligemment (I).

Outre ce plan, voici trois choses à retenir — parmi tant d’autres — pour ne pas te réveiller avec des regrets dans une dizaine d'années. 

La sélection de l'éditeur: Les Costco du Québec sont bondés alors que des commerces sont fermés et ça fait réagir

Il faut s’intéresser à l’économie

Pour réussir financièrement, un jeune de 20 ans devrait lire des livres, consulter des sites Web pour s’intéresser à la fiscalité, comprendre les affaires de bases et s’intéresser à l’assurance.

« Si tu n’agis pas intellectuellement au niveau des investissements entre 20 et 35 ans, tu vas te priver toute ta vie et avoir un sentiment de privation toute ta vie », avoue M. McSween.

Le comptable le plus en vue au Québec confie qu’il était déjà alerte financièrement dès son jeune âge. 

« Plus tu es obligé d’être alerte, plus tu t’informes, parce que tu n’as pas le choix », dit-il.

« Si tu dis que le système [scolaire] ne t’a pas formé, moi, on ne m’a pas formé à cuisiner, à laver ma maison et faire de la plomberie, mais je le fais pareil », lance-t-il en exemple.

« Si tu ne t’occupes pas de tes affaires, le milieu des affaires va s’occuper de toi… et ce n’est pas toi qui vas gagner », renchérit McSween.

« J’ai tellement eu peur de manquer d’argent à l’université », avoue-t-il.  

Investir le plus tôt possible dans un CELI

Le monde financier regorge d’acronymes, comme REER (Régime enregistré d’épargne-retraite) et CELI (Compte d’épargne libre d’impôt). Mais qu’est-ce?

Pour plusieurs, c’est l’inconnu. 

Le moment parfait pour commencer à investir dans un REER ou un CELI, selon McSween, est dès la première journée que tu travailles.

« C’est comme se demander “À quel moment c’est bon de commencer à faire de l’exercice?” À 42 ans? Non », explique-t-il en riant.

Les REER et CELI sont, selon lui, comme la forme physique : ce sont des petits gestes quotidiens qui font l’ensemble d’une forme physique.

De plus, il suggère de ne pas s’éparpiller dans les différentes institutions financières, en ouvrant un compte par-ci, une carte de crédit par-là.

« C’est la pire affaire à faire », dit-il. « Concentrez-vous dans une institution, parce que la gestion devient complexe. »

Il ajoute qu’une personne ne devrait jamais changer de banque, « parce qu’elle te donne un iPad ou une carte-cadeau chez Simons ».

Quelle est l'erreur #1 que les milléniaux font dans la vingtaine?

Pierre-Yves McSween est catégorique : « Si te péter la face dans la vingtaine est plus payant et tu préfères payer le prix pendant 60 ans, be my guest.»

Selon le CPA, « tu clignes des yeux deux fois et tu es rendu à 40 ans ». Donc, deux scénarios sont proposés aux jeunes :

Modèle A : tu es dans une liste de paiement et chacune de tes paies égalent tes dépenses ou tes dépenses sont plus grandes que ta paie et tu t’endettes chaque jour.

Modèle B : « Tu as un surplus et tu dors bien la nuit. Moi, j’ai choisi le modèle B. »

McSween assure que lorsque les parents peuvent te backer financièrement pour diverses raisons, c’est facile de se laisser aller.

« C’est facile d’être YOLO quand ton avenir n’est pas trop stressant », affirme-t-il. « Moi je parle aux gens qui n’ont pas de parent comme ça. » 

Selon McSween, vivre chez ses parents pendant ses études est un luxe et ceux qui en bénéficient devraient en profiter pour économiser le plus d'argent qu'ils le peuvent.

En d'autres mots, si tu n'as pas d'appartement à payer, tu devrais prendre cet argent que tu sauves et le placer. 

Ceux qui ont la chance de voir leurs études universitaires payées par leur famille doivent également être conscients de ce privilège énorme et profiter de ce coup de pouce qu'ils ont de commencer leur carrière sans aucune dette. 

Pour mieux comprendre les finances et comment tes actions pendant ta vingtaine vont affecter tout le cours de ta vie, tu peux lire Liberté 45, publié le 6 octobre dernier. 

Commentaires 💬

Notre section commentaire est un espace qui promouvoit l’expression personnelle, la liberté d’expression et la positivité. Nous encourageons discussions et débats, mais nos pages se doivent de rester des endroits sécuritaires où tout le monde se sent à l’aise et dans un environnement respectueux.

Pour rendre cela possible, nous surveillons les commentaires pour garder nos pages libres de spam, de discours haineux, de violence et de vulgarité. Les commentaires sont modérés en fonction de nos Règles de communauté.

Veuillez noter que les opinions exprimées dans la section commentaire d’un article ne reflètent pas les positions de Narcity Media. Narcity Media se réserve le droit de retirer des commentaires, de bannir ou de suspendre des utilisateur trices sans avertissement, ou de fermer la section commentaire d’un article à tout moment.

Prénoms et noms apparaîtront avec chaque commentaire et l’utilisation de pseudonymes est interdit. En commentant, vous reconnaissez que Narcity Media détient les droits d’utilisation et de distribution du contenu présent sur nos propriétés.

C'est tout un projet qui débarque dans les Laurentides en 2022. Le nouveau Sentier des cimes à Saint-Faustin-Lac-Carré est en pleine construction et plusieurs ont déjà hâte d'y mettre les pieds.

Si c'est un concept unique au Canada et même en Amérique du Nord, d'autres sentiers de ce genre et s'élevant au-dessus des arbres ont déjà vu le jour en Europe. On peut donc avoir un aperçu de ce qui nous attend.

Continuer à lire Show less

Bamboo Underwear a doublé son chiffre d'affaires malgré le départ d'Élisabeth Rioux

La compagnie se lance dans le loungewear et les maillots très bientôt.

Après avoir connu un boom de popularité au cours des dernières années, les entrepreneurs derrière la marque de sous-vêtements québécoise Bamboo Underwear se sont présentés à l'émission Dans l'oeil du dragon, et on peut dire qu'ils ont su attirer l'attention. 

Dans l'épisode diffusé ce 19 avril, les quatre actionnaires de la compagnie soit Mathieu Landry-Girouard, Jules Marcoux, Philippe Ouellet-Thivierge et Hugo Garneau-Boisvert ont réussi à faire l'une des plus grosses ententes vues à l'émission. 

Continuer à lire Show less

Jacob, la voix puissante de Star Académie, s’ouvre sur son parcours et son départ

Être contre William et Guillaume, c'était le « pire scénario dans sa tête ».

Alors qu'il était pressenti comme le grand gagnant de Star Académie par le public depuis plusieurs semaines, Jacob Roberge a quitté l'académie après la demi-finale remportée par William Cloutier

Grâce à son talent et sa maîtrise sans équivioque de sa voix, il avait d'abord été sauvé par les fans dès le premier spectacle de variété, obtenant ainsi une place parmi les académiciens.

Continuer à lire Show less

Guillaume s'ouvre sur son expérience et la fin de son parcours à Star Académie

Pense-t-il que la demi-finale entre garçons l'a désavantagé?

Le premier round des demi-finales de Star Académie a eu lieu le dimanche 18 avril et c'est William Cloutier qui a remporté le vote du public, ce qui fait de lui l'un des deux finalistes. Guillaume Lafond, le chouchou des fans rentre donc chez lui.

Avec Jacob Roberge, les trois hommes qui s'affrontaient pour une place en finale étaient tous grandement aimés chez les Québécois et Guillaume, pour sa part, a été sauvé trois fois par ceux-ci depuis le tout début de l'aventure.  

Continuer à lire Show less