Sign in
FR - Nouvelles

Horacio Arruda et François Legault avouent qu'ils sont « vraiment tannés de la COVID-19 »

T'es pas tout seul à être écoeuré de tout ça!

Presque un an après que la pandémie ait chamboulé nos vies, la fatigue et l'agacement se font de plus en plus ressentir chez les Québécois. Même Horacio Arruda et François Legault ont avoué qu'ils étaient « vraiment tannés de la COVID-19 ». 

Le premier ministre et le directeur national de santé publique du Québec ont laissé entendre, lors de la période de questions des journalistes ce mardi 16 février, qu'eux aussi n'en peuvent plus de cette pandémie. 

La sélection de l'éditeur : Rita Baga se confie sur l'alcool à Big Brother et ce n'est pas comme on le pense

Moi aussi je suis très très tanné de parler de la pandémie.François Legault

En réponse à savoir s'il était d'avis que sa stratégie fonctionnait encore, malgré que les Québécois soient « vraiment écoeurés », M. Legault a répondu : 

« Je comprends que des personnes sont tannées, j'aurais le goût de vous dire que moi aussi je suis très très tanné de parler de la pandémie. J'aimerais ça parler d'autres choses […], mais on n'a pas le choix que de continuer de faire attention. »

Il a poursuit en ajoutant : « On a heureusement un vaccin qui s'en vient, donc on voit la lumière au bout du tunnel. »

De son côté, M. Arruda a renchéri en affirmant qu'il est lui aussi « vraiment tanné de la COVID-19, comme tout le monde ». 

Selon lui, l'arrivée des vaccins représente l'espoir et les Québécois sont maintenant dans les « derniers kilomètres du marathon ».

« L'important c'est l'adhésion des consignes [...] il ne faut pas que les gens se rassemblent. [...] C'est ce qui va permettre de maintenir des choses ouvertes et d'éviter les éclosions », a-t-il rappelé avec insistance.