Recherche sur Narcity

Deux prétendantes de « L'amour est dans le pré 9 » sont des soeurs

Une toute première dans l'histoire de « L'amour est dans le pré » au Québec!
Rédactrice en chef, Narcity Québec

La téléréalité pour trouver l'amour sur la ferme, L'amour est dans le pré, a bien fait ses preuves pour former des couples authentiques et durables. C'est la démarche honnête des agriculteurs qui attire des centaines de prétendants à s'inscrire chaque saison, et cette année, deux soeurs des Laurentides.

Elles se sont confiées à Narcity sur cet heureux hasard qui a créé une histoire unique. 

La sélection de l'éditeur : Élisabeth Rioux vend la grande maison qu'elle s'est fait construire à Mirabel

Qui sont les soeurs Côté-Racicot?

[rebelmouse-image 26007861 alt="L'amour est dans le pr\u00e9" photo_credit="L'amour est dans le pr\u00e9 | NoovoL'amour est dans le pr\u00e9 | Noovo" expand=1 original_size="1810x954"] L'amour est dans le pré | NoovoL'amour est dans le pré | Noovo

Lydia et Alyssia sont deux soeurs âgées de 24 ans et bientôt 28 ans qui habitent les Laurentides. Sans se consulter, elles se sont inscrites pour trouver l'amour.

L'histoire est unique, mais pas tordue : les deux jeunes femmes n'ont pas craqué pour le même agriculteur. Lydia explique qu'elle et sa soeur n'ont pas le « même type » d'homme, et qu'elle se serait désistée si ça avait été le cas. 

C'est pour Martin, un producteur laitier de 25 ans, que Lydia, 24 ans, s'est inscrite. Son aînée, Alyssia, a plutôt eu un coup de coeur pour Julien, un producteur laitier de 30 ans. 

Quelle est leur histoire?

La cadette précise que c'est arrivé par pur hasard. Elle raconte avoir toujours aimé le concept de l'émission. Quand elle a vu le portait de Martin, elle a décidé de tenter sa chance : « Ses valeurs sont vraiment venues me chercher et je me suis inscrite. »

Elle raconte qu'elle était seule chez elle quand elle s'est inscrite, et que sa soeur a eu une démarche similaire, pour Julien. C'est seulement le lendemain qu'elles l'ont su : 

« J’ai annoncé le lendemain à ma mère et ma soeur que je m’étais inscrite et ma soeur dit : "Hey tu me niaises, moi aussi!" Nous sommes parties à rire et nous avons essayé de deviner qui a choisi qui. »

« Suite à cela, nous avons été appelées toutes les deux pour les auditions, et ensuite, pour être dans les choix de l’agriculteur et dans les cinq filles pour le speedating. Wow, quel adon! Nous n’avons jamais été célibataires en même temps et nous avons été choisies par deux agriculteurs complètement différents. »

Leur expérience à L'amour est dans le pré

[rebelmouse-image 26007862 photo_credit="L'amour est dans le pr\u00e9 | Noovo" expand=1 original_size="2402x1334"] L'amour est dans le pré | Noovo

Sans donner de spoilers, les jeunes femmes expliquent avoir eu des « expériences complètement différentes », même si elles sont unies par le concept de l'émission.

Lydia explique que c'est d'abord Alyssia qui est partie vivre sur la ferme, et que c'est à son retour qu'elle a, à son tour, quitté pour les tournages : « Elle ne m’a pas parlé de son aventure, car elle voulait me garder la surprise et que je vive mon expérience. Car dans ce temps-là, nous vivions les deux ensemble. »  

Au final, elles sont contentes de l'avoir vécu ensemble, mais pas si surprises, parce qu'elles ont un lien très fort : « Nous sommes des flammes jumelles ainsi qu’inséparables. »

Elles se réjouissent de « s'avoir » pour le vivre à deux et mieux se comprendre : 

« Pour la suite, cela reste une surprise. Voilà une belle histoire unique et imprévue ainsi qu’une première à l’émission. Nous pouvons le vivre ensemble en regardant les émissions et nous comprendre à 100 %. »

    Izabelle Bee
    Rédactrice en chef, Narcity Québec
    Izabelle Bee est la rédactrice en chef de Narcity Québec. Elle est spécialisée en téléréalités québécoises et contenu Rive-Nord de Montréal, et réside dans le Grand Montréal.
Recommandé pour toi

Loading...