Sign in
FR - Nouvelles

Le couvre-feu change officiellement dans les zones rouges du Québec

Le couvre-feu ne sera plus à 20 h.

C'est maintenant officiel, les Québécois en zone rouge pourront profiter un peu plus longtemps de leur soirée avant de rentrer à la maison. 

En point de presse ce mardi 16 mars, le premier ministre François Legault a annoncé des changements au couvre-feu dans certaines régions.

La sélection de l'éditeur : On a essayé la « recette secrète » de Starbucks qui goûte l’Oeuf Fondant Cadbury

Quelles seront les nouvelles heures du couvre-feu en zone rouge?

Avec le changement d'heure du 14 mars dernier et la clarté qui se prolonge de jour en jour, le couvre-feu dès 20 h paraissait trop tôt pour plusieurs. 

« Il fait clair plus tard, on a le goût d'aller se promener un petit peu plus dehors le soir et j'ai entendu beaucoup de Québécois dire 'est-ce qu'on ne peut pas repousser le couvre-feu'? », a indiqué d'emblée M. Legault.

Le gouvernement et la Santé publique se sont donc entendus pour que le couvre-feu soit reporté à 21 h 30, même au palier d'alerte maximale. 

Donc à partir de cette heure jusqu'à 5 h, il sera encore interdit de circuler en dehors de sa résidence ou du terrain de celle-ci. 

Quand est-ce que ce sera en vigueur?

Cette nouvelle mesure de couvre-feu en zone rouge s'appliquera dès le 17 mars 2021. 

François Legault n'a pas précisé jusqu'à quand exactement le couvre-feu serait encore en vigueur, mais il est d'avis que cela pourrait durer encore quelques semaines. 

« Ce qu'on espère évidemment, c'est que les zones rouges deviennent orange et éventuellement les zones orange deviennent jaunes. [...] On veut y aller vraiment graduellement », a lancé M. Legault. 

Et pour les autres régions?

Dès le 26 mars, la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, la Côte-Nord et le Nord-du-Québec basculeront en zone jaune. 

À ces endroits, le couvre-feu sera complètement levé. 

Pour ce qui est des secteurs encore en zone orange, l'interdiction de circuler demeure la même, c'est-à-dire de 21 h 30 à 5 h. 

« Il faut rester prudent, la dernière chose qu'on veut c'est de reculer [...] de recommencer à confiner les citoyens », a conclu le chef politique.