Recherche sur Narcity

Les rassemblements privés seront bientôt permis au Québec et c'est de très «petits partys»

« Comme on dit en québécois là, faut y aller mollo. »

Éditrice junior, Narcity Québec
Les rassemblements privés seront bientôt permis au Québec et c'est de très «petits partys»

Tu vas enfin pouvoir revoir tes proches dans les prochains jours. François Legault a annoncé en conférence de presse ce 25 janvier que les rassemblements privés seront permis au Québec dès la fin du mois, sous certaines conditions. Alors si tu te demandes ce que ça implique, voici tout ce que tu dois savoir.

« Je vous annonce qu'à partir de lundi prochain, le 31 janvier, ça va être possible de se voir dans les maisons, les logements, quatre personnes, maximum deux bulles. Donc, ça peut être quatre personnes d'adresses différentes ou deux bulles de deux maisons différentes pour aller à plus que quatre personnes », a indiqué le premier ministre.

Seuls de très « petits partys », pour reprendre l'expression du premier ministre, seront donc permis pour le moment. D'autres allègements concernant les rassemblements privés pourraient être annoncés dans les prochaines semaines.

Notons que les rassemblements privés extérieurs ont toujours été permis, malgré les mesures sanitaires qui ont été annoncées le 30 décembre dernier. Il est donc également possible de réunir 20 personnes à l’extérieur ou les occupant.es de trois résidences.

« L'idée c'est d'y aller graduellement, prudemment, donc d'y aller tranquillement, comme on dit en québécois là, faut y aller mollo, donc si vous aviez un mot à retenir aujourd'hui c'est le mot mollo », a expliqué François Legault.

Alors que les restaurants vont pouvoir rouvrir leur salle à manger à la fin janvier, une deuxième phase de déconfinement est également prévue le 7 février par le gouvernement concernant le secteur culturel.

« On aurait tous souhaité avoir un calendrier plus complet. En même temps, je pense qu'il faut être réaliste, quand on parle aux experts, il y a beaucoup d'incertitudes dans les prochaines semaines, donc faut être responsable, faut être humble aussi. Parce qu'on l'a vue depuis 22 mois, il y a eu cinq vagues, cinq hausses, cinq baisses. Qui aurait prévu au début du mois de décembre qu'on aurait un variant qui nous amènerait au niveau qu'on a vu ces dernières semaines? », a conclu M. Legault.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Recommandé pour toi

Loading...