L'équipe de soccer féminin du Canada remporte l'or à Tokyo 2020

C'était officiel depuis que l'équipe de soccer féminine du Canada avait remporté son match de demi-finale. Il ne restait qu'à connaître la couleur de la médaille : l'or ou l'argent. Eh bien, les Canadiennes grimpent pour la première fois de leur histoire sur la première marche du podium.

Le pays d'un océan à l'autre était accroché à son écran depuis 8 h HE, ce vendredi 6 août, alors que le Canada affrontait en finale olympique la Suède.

Le premier but a été marqué par l'attaquante Jessie Fleming, lors d'un tir de pénalité à la 67e minute de jeu, alors que l'équipe de Christine Sinclair tirait de l'arrière 1 à 0 aux mains de la Suède.

Une fois au but, l'énergie de l'unifolié n'a fait que grimper, malgré la chaleur accablante au stade de Yokohama au Japon, bien que le coup d'envoi ait été reporté de quelques heures, à la demande des deux équipes.

Malgré tout, c'est aux tirs de barrage que le tout s'est joué, après 90 minutes de jeu règlementaire et deux périodes de prolongation de quinze minutes chacune.

Le Canada a finalement marqué trois buts, contre deux de la part de l'équipe suédoise, qui doit, elle, se contenter de facto de la médaille d'argent, pour deux jeux olympiques d'affilés. C'est la jeune Canadienne de 20 ans, Julia Grosso, qui a marqué le but de la victoire.

Il s'agit du troisième podium olympique pour l'équipe féminine canadienne, après une médaille de bronze à Londres 2012 et Rio 2016.

Le 28 novembre, lors de la finale qui était diffusée en direct de l'hôtel Fairmont Le Reine-Élizabeth à Montréal, les chouchous des fans d'OD, Ines et Stevens ont été nommés grand.es vainqueur.euses d'Occupation Double Dans l'Ouest.

Si cette année, il n'était pas aussi évident que par certaines saisons passées de savoir qui gagnerait le vote du public, il reste qu'il n'était pas surprenant de les voir remporter la victoire, puisque la relation du duo s'est construite de manière constante et adorable tout au long de l'émission.

Continuer à lire Show less

Après une longue carrière en plongeon, trois médailles olympiques et plusieurs records, l'athlète Jennifer Abel a annoncé tôt ce 23 novembre qu'elle prenait sa retraite à 30 ans.

Celle qui avait déclaré en août dernier que les Jeux olympiques de Tokyo 2020 étaient ses derniers a maintenant décidé de quitter complètement le tremplin et de plonger dans une nouvelle aventure.

Continuer à lire Show less

Elle n'est pas nécessairement l'athlète la plus connue du Québec, mais ça ne l'empêche pas de briller aux Jeux paralympiques Tokyo 2020. La Québécoise Aurélie Rivard a remporté cinq médailles en cinq épreuves depuis le début de l'évènement international et elle n'a pas fini d'impressionner la galerie, alors qu'elle pourrait revenir au pays décorée d'un sixième titre.

Les Jeux de Tokyo sont sur le point de prendre fin, ce dimanche 5 septembre. Il y a pas mal d'athlètes canadien.nes qui ont profité de leur passage dans la capitale nippone pour mettre la main sur plusieurs médailles. Aurélie Rivard ne fait pas exception à la règle, puisqu'elle terminera son séjour à Tokyo au 200 mètres quatre nages individuel en paranatation prévu ce vendredi 3 septembre.

Continuer à lire Show less

Le Canada a remporté 3 médailles en 24 h aux Jeux paralympiques de Tokyo

Trois des athlètes médaillés sont Québécois! 🥇

L'équipe canadienne fait des prouesses sportives, puisqu'elle a récolté trois médailles, ce dimanche 29 août, aux Jeux paralympiques de Tokyo et devient par le même fait le 31e pays le plus décoré avec un total de 11 médailles.

Le Montréalais Brent Lakatos a tout d'abord décroché l'argent au 400 mètres T53 hommes en para-athlétisme. Il s'agissait de sa deuxième médaille d'argent en deux jours, et de la 6e médaille d'argent du Canada depuis le début des Jeux.

Continuer à lire Show less