Sign in

Ça n'aura pas été de tout repos pour les entreprises dans la dernière année, avec l'arrivée soudaine de la pandémie de COVID-19. Or, un récent palmarès des 100 meilleurs employeurs au Canada en compte près d'une vingtaine établies au Québec.

Le populaire magazine économique américain Forbes vient tout juste de publier sa liste concernant les meilleures compagnies d'un océan à l'autre.

La sélection de l'éditeur : Un Kraft Dinner rose sort pour la Saint-Valentin et tu pourrais en avoir gratuitement

17 entreprises sont au Québec

L’an dernier, c’est la société d’État Hydro-Québec qui trônait au sommet du palmarès. Cette année, l’entreprise a perdu des plumes pour s’établir à la 10e place.

Ce qui pourrait en surprendre quelques-uns, c’est la position du ministère de l’Environnement et du Changement climatique, établie à Gatineau, qui est l’employeur le plus choyé au Québec, avec sa deuxième place. Il était à la 50e en 2020.

Le Ministère est suivi de près par la populaire entreprise de jeux vidéo Ubisoft et de sa branche montréalaise. Elle a grimpé de deux marches pour finir au pied du podium.

Voici les 17 entreprises québécoises ou établies au Québec parmi les 100 meilleurs employeurs au Canada : 

  • Ministère de l'Environnement et du Changement climatique du Canada - Gatineau - 2e place

  • Ubisoft Montréal - Montréal - 3e place

  • Université Laval - Québec - 9e place

  • Hydro-Québec - Montréal - 10e place

  • Université de Sherbrooke - Sherbrooke - 21e place

  • Air Transat - Montréal - 22e place

  • General Dynamics - Montréal - 30e place

  • Sephora - 38e place

  • Textron - Mirabel - 40e place

  • ABB - Saint-Laurent - 44e place

  • VIA Rail Canada - Montréal - 49e place

  • Université McGill - Montréal - 55e place

  • Université Concordia - Montréal - 68e place

  • Desjardins - Lévis - 74e place

  • Pratt & Whitney - Longueuil - 77e place

  • Les chaussures Browns - Saint-Laurent - 83e place

  • Université de Montréal - Montréal - 87e place

Forbes a sondé 8 000 Canadiens et Canadiennes travaillant pour des entreprises de 500 employés et plus. 

Elle n'est pas nécessairement l'athlète la plus connue du Québec, mais ça ne l'empêche pas de briller aux Jeux paralympiques Tokyo 2020. La Québécoise Aurélie Rivard a remporté cinq médailles en cinq épreuves depuis le début de l'évènement international et elle n'a pas fini d'impressionner la galerie, alors qu'elle pourrait revenir au pays décorée d'un sixième titre.

Les Jeux de Tokyo sont sur le point de prendre fin, ce dimanche 5 septembre. Il y a pas mal d'athlètes canadien.nes qui ont profité de leur passage dans la capitale nippone pour mettre la main sur plusieurs médailles. Aurélie Rivard ne fait pas exception à la règle, puisqu'elle terminera son séjour à Tokyo au 200 mètres quatre nages individuel en paranatation prévu ce vendredi 3 septembre.

Continuer à lire Show less

À l'instar de la Colombie-Britannique, du Manitoba et du Québec, l'Ontario a décidé d'emboîter le pas quant à l'instauration d'un passeport vaccinal pour ses citoyens et citoyennes. Avec leur nouvelle preuve de vaccination, les Ontarien.nes pourront avoir accès à plusieurs lieux et activités non essentielles.

Le gouvernement de Doug Ford a présenté ce mercredi 1er septembre les grandes lignes de ce nouveau certificat vaccinal temporaire qui entrera en vigueur le 22 septembre prochain, lors d'une conférence de presse. Il a rappelé son souhait d'un passeport pancanadien plutôt que par province.

Continuer à lire Show less

La Sureté du Québec (SQ) du Bas-Saint-Laurent est aux aguets, alors qu'une alerte AMBER a été déclenchée tard, mardi le 31 août, pour retrouver un petit bambin de trois ans, vraisemblablement enlevé par son père.

Selon les informations de l'alerte, Jake Côté aurait été enlevé mardi vers 13 h 45 à Sainte-Paule, en périphérie de Matane, par son père David Côté, 36 ans. Ils auraient été vus tous les deux pour une dernière fois dans la rue Banville aux alentours de 17 h 15.

Continuer à lire Show less

Afin d'augmenter la couverture vaccinale chez les jeunes âgés de 12 à 25 ans, la Ville de Montréal, en collaboration avec la Guilde du jeu vidéo du Québec, a lancé, ce mardi 31 août, un tirage de bourses d'études visant les adeptes de jeux vidéos.

Plusieurs bourses d'études pouvant aller jusqu'à 5 000 $ chacune seront tirées parmi les jeunes participant.es. En tout et pour tout, ce sont 25 000 $ de bourses d'études qui sont en jeu.

Continuer à lire Show less