Ce mercredi 3 mars, en fin d'après-midi, le premier ministre François Legault tiendra un point de presse pour annoncer les mesures pour après la semaine de relâche.

Si l'on suit la tendance du déconfinement des dernières semaines, certaines régions en zone rouge au Québec pourraient basculer en zone orange alors que le nombre de nouveaux cas de COVID-19 sur ces territoires est à la baisse.

Voici donc un portrait de la situation dans les différentes régions sanitaires actuellement, selon les dernières données du gouvernement.  

La sélection de l'éditeur : Remboursement de la PCU : L'ARC a envoyé des documents avec des erreurs

Quelles sont les régions en zone orange?

En date du 3 mars 2021, sept régions à travers la province sont au palier 3, soit : Saguenay–Lac-Saint-Jean, Outaouais, Nord-du-Québec, Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Côte-Nord, Bas-Saint-Laurent et Abitibi-Témiscamingue.

La plupart de ces secteurs ont enregistré entre zéro et six nouveaux cas par jour du 28 février au 2 mars, sauf l'Outaouais où le bilan des derniers jours s'élève à 36 pour la dernière journée du mois de février et seize cas pour les deux premiers jours de mars.

Quelles sont les régions en zone rouge avec le moins de nouveaux cas?

Le nombre de nouveaux cas quotidien continue de descendre dans des régions toujours en zone rouge où les bilans se rapprochent de plus en plus des secteurs en orange.

Chaudière-Appalaches a enregistré cinq, sept, et neuf nouveaux cas seulement dans les trois derniers jours.

La Mauricie-et-Centre-du-Québec connaît aussi une baisse avec 44 personnes infectées au total du 28 février au 2 mars.

En Estrie, la situation se stabilise de plus en plus avec 70 nouveaux cas durant la même période, tandis que la Capitale-Nationale en rapporte 107.

Quelles sont les régions en zone rouge avec le plus de nouveaux cas?

Les secteurs qui comptent le plus de personnes infectées dans les derniers jours se situent tous aux alentours du Grand Montréal.

C'est la métropole qui remporte la palme avec une moyenne d'environ 300 nouveaux cas quotidiens dans les trois derniers jours.

Montréal est suivie de la Montérégie et Laval qui ont rapporté un total respectif de 212 et 209 cas du 28 février au 2 mars.

Pour ce qui est de Lanaudière et des Laurentides, la situation est assez semblable et se stabilise tranquillement, mais la moyenne par jour demeure à une quarantaine de cas.

Qu'est-ce que ça prend pour qu'une région passe en orange? 

Depuis le début de la pandémie, la Santé publique et le gouvernement sont restés vagues à ce propos, car la situation peut dépendre de nombreux facteurs et des ressources de chaque région.

Mis à part les nouvelles infections, le nombre d'hospitalisations et d'éclosions est aussi pris en compte.

Actuellement, la propagation des variants de la COVID-19 inquiète les autorités, notamment dans la grande région de Montréal.

« On a peur particulièrement dans la région de Montréal que ce soit le calme avant la tempête », a mentionné le ministre Christian Dubé ce mardi en point de presse.

Les résidents de toute la région métropolitaine, incluant les secteurs environnants, peuvent donc s'attendre à rester en zone rouge pour quelque temps encore.