À l'aube du début de la campagne de vaccination de masse et avec les mesures d'assouplissements annoncées, la situation semble aller en s'améliorant. Et on apprend maintenant que le déconfinement graduel au Québec risque de se poursuivre dans les prochaines semaines. 

En point de presse ce 23 février, François Legault a indiqué que le gouvernement et la Santé publique pourraient autoriser la réouverture d'autres secteurs « si ça continue à bien aller ». 

La sélection de l'éditeur : 8 crédits d'impôts que tu peux demander au Québec et qui vont te faire économiser

Je sais qu'il y en a qui sont impatients. François Legault

« Dans les prochaines semaines, on va être capable d'ouvrir les salles de spectacles, on va être capable d'ouvrir les lieux de cultes avec des consignes, on va être capable d'ouvrir les sports à l'intérieur, mais on veut voir ce qui se passe avec la semaine de relâche et les variants », a déclaré le premier ministre. 

Il explique d'ailleurs pourquoi certains endroits ont pu rouvrir pour le congé scolaire, mais pas d'autres. 

« On voulait aussi y aller graduellement. C'est pas parce qu'on a choisi les places les moins risquées, on a choisi les places où on pensait être capable de rejoindre une partie des familles pour la relâche. »

M. Legault a également avoué que la semaine à venir soulevait de grandes inquiétudes pour les autorités, craignant que les Québécois organisent des rassemblements privés comme on a vu aux Fêtes. 

« C'est un gros test la semaine prochaine, s'inquiète M. Legault, il faut respecter sa bulle familiale ». 

Si la tendance se maintient, d'autres assouplissements sont aussi prévus par la Santé publique après le 8 mars, dont le passage de nouvelles régions en zone orange